Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 03:49

Cette fois avec un p minuscule parce que cela concerne ma petite personne.
Jamais je ne me ferai, je suppose, à ce sentiment que je fais naître chez les gens qui croisent mon chemin. Non pas que je sois impressionnant, au contraire. Peut-être quelque chose dans mes yeux. Personnellement c'était juste l'inquiétude distante de certaines et de certains qui parfois m'interpellait et me dérangeait. Les années filant j'ai appris à me blinder et à sélectionner sévèrement les humains autour de moi. Tellement sévèrement qu'à part une poignée de très bons amis qui sont tout pour moi, et ma famille proche, je n'ai plus personne. Je ne rencontre plus personne, et je n'en ai même plus envie. Passé le besoin de ne plus attacher d'importance au regard d'autrui, je me suis rendu compte que ce regard ne pourrait rien m'apporter, et qu'il fallait bien mieux que je réserve mon temps pour ceux que j'aime déjà, plutôt que d'essayer de faire des connaissances superflues et inutiles, de convaincre que non, je ne suis pas bizarre, juste un peu las, et que ma lassitude m'amène à dire des choses qui vont à l'encontre de la pensée commune et du comportement naturel, parfois.
Lorsque j'en ai eu assez de vouloir convaincre le monde en personne, j'ai pensé que derrière un écran, les gens n'auraient pas d'a priori.
Grossière erreur, bien entendu. Et le doute de m'attaquer de nouveau, en ordre rangé. J'aurai beau me cacher au plus profond d'une caverne, je ne me débarrasserai jamais de ce que je suis. Qui a dit que les portes ouvertes n'avaient pas besoin d'être renfoncées encore et encore pour que l'Humanité soit chaque jour un peu plus sûre de ce qui l'attend?
Beaucoup de gens ne prennent jamais le temps de se laisser aller à une introspection. Ils ne se connaissent que très mal et connaissent encore plus mal leurs ennemis, leurs démons qu'ils rejettent d'une main lasse autant que je suis las de me défendre face à l'indifférence ou à l'hostilité que j'inspire souvent, rarement avec raison.
Mon ennemie, mes démons à moi je les connais parfaitement. Je les connais tellement bien que je me suis lié avec eux, bon an, mal an. Il y a encore peu de temps je croyais que je saurais en tirer de la force. Au moins un peu de force. Foutaises. C'est tout juste s'ils me donnent l'occasion pondre de cette note inutile parmi d'autres. Je n'ai pas créé ce blog pour parler de moi, à la base. Cela risque d'arriver de temps en temps, malheureusement. Je m'efforcerai de me retenir, promis.

Je fais peur, donc. J'avais pas forcément besoin qu'on me le fasse comprendre après toutes ces années. Maintenant c'est une certitude. C'est un acquis indélébile de plus. Et il faudra mieux que j'éteigne mon Mac la prochaine fois que j'aurai le réel besoin de vomir de telles insanités.

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans insanités
commenter cet article

commentaires

Hime 15/12/2009 12:43


Je ne savais pas que je faisais des "pouèmes", moi qui étais réfractaire à la rime et tout les trucs en cœur-peur, hiver-tourbière et le must amour-toujours, jusqu'à ce qu'on me le dise sur OB!
Sinon, calme donc tes merci, c'est vertigineux à force ;)


injektileur 15/12/2009 14:03


je parlais de poésie au sens large du terme. 8)
tu sais mieux que moi que ce mot garde un panel de définitions très variées.
sinon, par rapport aux remerciements, j'ai du mal à faire sans. Je reste extrêmement reconnaissant aux rares personnes qui me laissent des commentaires, voire ce serait invivable de ne pas y
répondre et d'expliquer combien ils sont importants pour moi.
si un jour ce blog devient très fréquenté 8) j'aurai probablement moins ce loisir, mais pour l'instant je m'y attache. Je trouve ça important. Et j'espère vraiment que personne ne s'en voit
importuné. Ca n'a rien de "girly" comme j'ai pu lire parfois. C'est juste ma configuration mentale.


Hime 13/12/2009 19:13


Ton écriture exutoire sur cet article me rappelle à ma plume mouchoir.
De l'extraction de soi, ces mots que l'on sème à tous les vents!
Bon, à mon modeste avis, y a de la matière à creuser de ce côté-ci...
Bref, ça paraît tout guindé dit comme ça, mais ça me fait penser à une phrase de René Char que j'aime bien: "Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils
s’habitueront." Voilà c'est dit, ne pas taire ce qui bouillonne, la cracher sa vérité, et avancer. Bonne continuation à toi :)


injektileur 13/12/2009 19:36


oui, en parcourant le tien, dont j'aime la poésie, je me dis qu'il y a des similitudes. ^^
je ne connaissais pas cette citation, et elle est magnifique. Merci beaucoup de me l'avoir apprise, et d'être passée, j'ai grand espoir que tu reviennes lire mes trucs. :p
bonne continuation à toi aussi, dans tous les cas.


Patricia 25/11/2009 17:23


Trop drôle....j'en souris encore.....c'est comme ça !!!!!!
Bien écrit.
Patricia


injektileur 27/11/2009 17:34



les sourires ou les rires font aussi partie de ce que je rêverais de provoquer chez mes lecteurs.
merci beaucoup.


AnGeLe 12/11/2009 17:04


Lassitude...
Je suis toute jeune pourtant...
Mais je crois que j'en demande trop à mon prochain...


injektileur 12/11/2009 21:09



Je pense qu'un paragraphe de nsdm qui sera bientôt en ligne te plaira assez.
Et je me rends compte une nouvelle fois que nous avons beaucoup de points en commun, donc. ^^


Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme