Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 17:04

Je ne sais pas vous mais personnellement j'ai effacé ma page facebook il y a des années, et je ne le regrette pas. Le problème c'est que comme la pire des boîtes parisiennes, quand vous n'en êtes pas vous pouvez difficilement vous faire une idée réelle de ce qui s'y passe. Façon comme une autre de répéter que comme vous le savez, sans compte la grande majorité des informations générales ne vous sont pas disponibles. Et c'est légitime.

Malgré cela, si vous cherchez bien bien vous trouverez des gens pour en parler à votre place. Les blogs tombent comme des mouches - il paraît - parce que facebook les remplace petit à petit. Ce qui est triste c'est justement la semi-professionnalisation de ces blogs pour parvenir à leurs fins.

Des pubs horribles en bannière, à la rigueur. Mais que ce soit dans la mode, dans les jeux vidéos ou autres, les sponsors d'articles sont une vraie plaie car ils retirent tout ce qui faisaient de "l'internet perso" son utilité et son charme et son utilité.

Le blog pour donner de ses nouvelles à ses proches n'a presque plus lieu d'être. Presque, parce qu'il reste suffisament modelable pour donner une touche personnelle donc à ce que "nous" faisons, en comparaison de ces pages facebooks toutes identiques, bourrées de pubs, donc, et de machins inutiles, de données "dangereuses" parce qu'utilisées "contre" les utilisateurs par les entreprises pour leur vendre ce qu'ils "attendent", soi disant.

D'un côté "rentabiliser" son blog de l'autre essayer de communiquer ce qu'on a à dire, contre vents et marées où il ressemble à ces villages désolés dans les westerns avec la boule d'épines qui traverse la grand-rue en terre.

Et puis vous avez facebook et son omniprésence, ses tics insupportables, ses pubs envahissantes, et tout le reste, comme si vous aviez l'ensembles des connards de la Terre dans votre salon ou votre chambre où sur votre portable dans le métro et là, oui, je vous l'accorde, ça n'a pas trop changé depuis au moins 50 ans.

Bref, on peut sauter sur sa chaise ou son strapontin en disant " facebook ! facebook ! facebook ! " mais cela n'aboutit à rien et ne signifie rien, notamment du point de vue économique. A son introduction en bouse, freinée par le fait que les dirigeants se refusent à la transparence des comptes de l'entreprise, ceux-ci seront bien obligés d'avouer que leur fortune est basée sur quelque chose de plus léger que l'air. Au coeur du problème la sacro-sainte gratuité du site qui, si elle arrange et ravit évidemment les utilisateurs, pose beaucoup de problèmes côté finances. Car il n'est pas besoin d'avoir fait de grandes études d'économies pour comprendre à quel point la publicité seule n'est pas viable pour une grande entreprise. Je pense aux chaînes de télé privée comme TF1 qui se sont réfugiées là-dedans et qui se retrouvent dans une crise assez conséquente.

 

Je ne parlerai même pas du côté "social" des réseaux "sociaux" que je trouve ridicule une fois qu'on est confronté au problème de se retrouver en train de bouffer des pâtes au beurre devant son écran tous les jours de la semaine  et du weekend alors qu'on a des centaines "d'amis" qui vous expliquent combien leur vie est géniale. Vous avez la vitrine avec le "soutien" aux révolutions arabes, et la réalité des no-life.

 

Je vous donne ici une opinion subjective, car j'ai toujours détesté la publicité en général, dans son idée première de racolage du client quel qu'il soit où qu'il soit. Et je suis de plus en plus persuadé que, contrairement aux chiffres qu'annonce l'irep la reprise de 2010 masquera difficilement le pourrissement du milieu sur le moyen terme.

Mon but ici n'est pas de faire une grande démonstration de quoi que ce soit parce que je n'en ai pas du tout les compétences. Ou de remettre en cause l'existence des réseaux sociaux en tant que tels parce qu'ils font partie intégrante et essentielle de notre société actuelle. Simplement faire penser que l'arrivée de facebook en bourse finira par prouver les grandes limites du système du tout publicité que nous subissons depuis disons 30 ans.

Et puis si j'ai tort, j'aurais tout le loisir d'effacer cet article et d'essayer de faure croire que je n'ai jamais rien écrit de tel. Yay. "J'aime ça" et suis sûr que vous aussi.

 

(la prochaine fois ce sera twitter. lols yeah, "j'aime ça" encore plus.)

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans titkroniks
commenter cet article

commentaires

Georges 24/03/2011 09:08


Mais aussi, c'est lol, les gens se prennent en photo avec la langue dehors. Et ils jouent à farmville, et ils t'invitent à installer l'application "bisous"/ "calins" ce qui me donne l'envie de
créer l'application "poing dans ta gueule"...


injektileur 24/03/2011 19:13



XD je suis certain qu'elle existe déjà cette application-là



Georges 24/03/2011 09:04


Nan, c'est terminé,si tu parles de "quel nain de Blanche Neige es tu?", "De quel maladie mentale es tu atteint sans le savoir"...
Maintenant fb c'est des gens que tu n'as pas vu depuis le cp qui te montre leur réussite sociale. Comparaison de carrière et d'aspiration, celui qui pisse le plus loin un peu...
Mais c'est horrible, tu te crois malin, t'attends qu'on te dise "j'aime" ça a un côté que je persiste à trouver pathétique.
Et j'ai honte aussi de me rassurer à la lueur de la médiocrité des autres. c'est bas, j'avoue. mais pour les flux d'info je reste, et pour la famille, et ... le cercle vicieux :)


injektileur 24/03/2011 19:13



merci pour les précisions, les modes sont encore plus ridicules après coup, c'est connu. Pour ce qui est de la médiocrité, t'as de la chance d'en tirer du positif, moi, je peux pas :/ bon courage
et donne-moi des nouvelles du front. lol



Georges 23/03/2011 21:28


je suis une tox de fb... hélas.
C'est pathétique...


injektileur 24/03/2011 00:25



meuh, non, tout de suite les grands mots XD sinon, je pensais, est-ce que ça existe encore, les tests à la con, par exemple ou c'est passé de mode ? lol



Céline 23/03/2011 18:20


Personnellement, j'ai supprimé ma page Facebook depuis deux mois à peu près... Et ma vie n'en est que plus tranquille !
Cependant j'ai dû garder une page "pro" (presse people qui pêche les trois quarts de ses infos sur ce site...), j'en ai limité l'utilisation et cela me convient parfaitement.
En réalité je pense que c'est une histoire de limites à s'imposer avec les reseaux sociaux: tu en dis beaucoup ou tu n'en dis pas beaucoup, tu t'autorises à publier certaines choses dans ce cadre
là et réserves les autres pour "la vie, la vraie" ^^

Question de limite. =)


injektileur 24/03/2011 00:23



:3 je pense avoir précisé que pour le travail, et c'est triste, facebook peut devenir indispensable, ne serait-ce que pour en trouver >< quant à la presse people, tu sais ce que j'en pense.
lol. pour le reste tu es absolument dans le vrai, mais je suis vraiment pas certain que la majorité des gens soient capables de bien gérer tout ça :/


^^



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme