Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 03:43

Oui, genre, faut dépasser le concept. C'est bien, ça, dépasser les concepts. Voir et revoir le concept de concept. Et se jeter dedans la tête la première. Sinon elle explose. Tout simplement. Et ça tâche grave. Et c'est fatigant. Et tout est potentiellement tuant. Fatigant épuisant déprimant. Alors comme la façade tient le choc, on se dit que les fondations aussi. Clairement. Et à tort. Les fondations essayent de faire bonne figure, mais ça ne les empêche pas de refouler autant qu'un bas-ventre mal lavé. Les fondations puent avec force et volupté. C'en devient entêtant.

Et quand les fondations sentent mauvais, elles pourissent la moëlle et les murs porteurs. Et quand les murs porteurs pourissent tout s'effondre.

Et là, quand tout sera à terre vous n'aurez qu'à ramasser la maison à la petite cuillère, avec empathie. Miséricorde, voire. Et quand vous aurez ramassé la maison il ne vous restera plus qu'à appeler d'autres artisans pour la refaire. Un autre architecte aussi, pourquoi pas. Et quand les artisans et l'architecte se seront bien foutu de votre petite gueule vous n'aurez plus que vos yeux pour pleurer. Parce que, vous savez, eux, le concept de concept ils s'en foutent. Ils voient le résultat, et leur chiffre d'affaires. Ils imaginent que vous irez vous renseigner auprès de la concurrence sinon. Et pourtant ils aiment ça, la concurrence. La compétition acharnée. Ce concept-là leur file de massives érections. Et pour le coup c'est vous qui vous voudriez vous en foutre de la compétition, et du concept de son concept. Vous voulez juste une maison stable. Sans principes ni concepts. Ni même idées. Vous voulez vivre dans votre maison, en paix,  y vivre longtemps, en paix, et y mourir, en paix.

Et parfois, quand vous vous rendez compte que cela n'est plus possible c'est encore une fois le concept du concept de tristesse ou de larme que vous aimeriez bien passer outre.

En paix.

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans poyézie ou presque
commenter cet article

commentaires

Hime 08/09/2010 09:05


Écho, écho, écho, écho...


injektileur 09/09/2010 14:57



ça me donne envie d'aller dans les Alpes suisses, tiens :p :p



coyote 03/09/2010 15:33


tu t'es fais enfler par un artisan? c'est vrai que c'est très souvent pessimiste. Je viendrais pas te lire les longues soirées d'hiver! ;)


injektileur 04/09/2010 00:17



XD c'est un peu ça, oui, enfiler par un artisan. mdr. plus sérieusement, j'espère bien que tu me liras quand même, parce que j'ai pas beaucoup de lecteurs et que j'y tiens :p je suis pas
toujours toujours triste, y'a même des fois où je m'essaye à l'humour ( tu peux regarder dans la catégorie "nouvelles" si ça te dit :3 ) mais je crois que ça me va mal, ça me serre à la taille,
comme je le racontais à mon ami Rémy de "névrose mondaine" le très chouette blog que j'ai mis en lien.


>> rémy, tu me dois une bière



en tout cas, coyote, merci pour ton commentaire rigolo et j'espère à très bientôt o/



AnGeLe 02/09/2010 17:05


Toi tu vas venir faire un tour du côté d'Evreux, revoir ta chère Mademoiselle a. et nous pondre un texte de tout autre ordre.

Encore une fois, ce que tu écris est touchant mais ô combien sombre et pessimiste !

Tout n'est jamais tout à fait perdu, il reste toujours quelque chose.


injektileur 04/09/2010 00:35



merci beaucoup pour la proposition et pour tout le reste :3 mais je crois que ça sera pas possible dans l'immédiat. Là, y'a plutôt mon Sud-Ouest presque natal qui m'attend.



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme