Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 02:30

Il est des villes mutantes, qui noircissent, puis blanchissent, puis renoircissent. Il est des villes surfaites où tout serait à refaire et où tout déjà a été refait, de la plus magique des façons. Il est des villes conscientes de leur valeur réelle comme intrinsèque. Il est des villes où trop de valeur gâche ainsi le tempérament, magnifiques dans les apparences mais ternies par les humeurs.

Bordeaux est de celles-là. Indubitable. Enfiévrée par le climat pénible d'un estuaire  finalement trop lointain, mais renaissant des cendres de ses murs calcinés par la pollution comme un phénix malmené par les siens.

Bordeaux est de celles-là. Une et indivisible, pleine et entière, dans le ronronnement strident de travaux perpétuels et coûteux. Mais Bordeaux est riche. Bordeaux est belle. Cyclique. Elle est redevenue belle, depuis quinze ou vingt ans. Avec la prétention explicite de l'être encore plus d'ici les vingt qui suivront. Elle sait où et comment engager les meilleurs chirurgiens esthétiques.

Les Bordelaises aussi sont belles. A l'image de ce qui les entoure. Plutôt naturelles, à l'inverse. Pas toujours très raffinées, ou élégantes, voire vulgaires, avec un sale caractère, mais on leur pardonnera tout, puisqu'elles sont fondamentalement belles. Arrêtez-vous sur les quais, place de la Bourse ou place des Quinconces, ou place Gambetta ce cher Gambetta, porte Dijeaux et constatez. Constatez qu'il n'y aura que quelques exceptions à la règle et que vous devrez vous astreindre à ne plus imaginer qu'il s'agisse forcément de touristes.

Bordeaux n'est pas de ces villes où il fait bon vivre, non. On y entre que pour mieux en sortir. On se ressource presque, en apnée, pour en ressortir sans regrets mais les yeux plein de ces choses uniques qui font d'une ville une ville à personnalité, potentiel humain, culturel, géographique ou même physique.

Contrairement à l'idée première, Bordeaux n'est pas née uniquement du commerce triangulaire. Sa richesse et la bourgeoisie consanguine qui en découle ne se sont pas forgées sur les seuls dos des esclaves. L'Aquitaine devenue anglaise, elle rivalisa avec le royaume de France, bien avant que les bateaux remplis de marchandises ou d'hommes considérés comme tels ne s'arrêtent au port. Il serait également faux de croire que seule cette ville en France ou en Europe a su profiter de ces horreurs.

Reste malgré tout un esprit fier et fermé, à tort ou à raison. Naitre à Bordeaux, vivre à Bordeaux et mourir à Bordeaux. Pas d'autre vision à l'horizon, pour la petite bourgeoisie locale. Et là encore, ils ne sont pas les seuls. Juste seuls dans leurs têtes. Parisiens du Sud-Ouest.

Et pourtant, pourtant Bordeaux est de ces villes où l'Histoire, la grande, vous serre à la gorge dès que vous franchissez les barrières. Elle est de ces villes qui ont forgé le continent que nous connaissons aujourd'hui. Indispensable et indissociable d'une certaine grandeur surranée de la France.

Ainsi, si l'envie vous prend un jour, si le souvenir de ces quelques lignes ineptes refait surface, arrêtez-vous à Bordeaux. Arrêtez-vous, posez-vous, songez, admirez, puis sortez-en.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

coyote37 29/09/2010 11:13


ça donne envie en tout cas.
L'estuaire trop loin ça me rappel Chambery qui est trop loin de son lac aussi!
C'est là, c'est fiché comme "l'estuaire de" ou le "lac de" mais en fait ça en fait pas partie.


injektileur 29/09/2010 20:22



^^ merci coyote, j'avais peur de me la jouer un peu trop brochure touristique, faut avouer. Je n'ai fait que passer à Chambéry, et ne connaît pas, par exemple, le lac d'Annecy, qui doit être
très beau, et plus proche (?)


pour ce qui est de Bordeaux, je parlais du climat finalement peu favorable à mon goût, avec l'estuaire de la Gironde effectivement bien loin.


à plus o/



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme