Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 11:18

Oui, parce qu'il faut toujours essayer d'élargir le champ, tout en restant dans le même domaine, je l'ai déjà dit. Et puis parce qu'on est dimanche (si ça c'est pas de l'explication, alors je sais pas ce que c'est). Alors inutile de vous expliquer pourquoi, si vous suivez ce blog depuis un moment maintenant, j'ai envie aujourd'hui de vous parler d'un manga publié en France depuis quelques mois maintenant, et qui ne laisse pas de me surprendre, j'ai nommé "Sayonara Monsieur Désespoir" (en japonais "Sayonara Zetsubô Sensei") de Kumeta Kohji.
L'histoire est simple: un jeune professeur dépressif "ultra-négatif" est sauvé du suicide par une de ses nouvelles élèves, elle-même positive à l'extrême. Il abandonne ainsi l'idée d'en finir avec la vie, ou presque, pour décider à la place de convaincre sa classe que tout va mal en ce monde. Ce professeur, Itoshiki Nozomu, va, en contrepartie découvrir petit à petit les (gros) travers de ses élèves, chacun étant atteint de "pathologies" psychiques plus ou moins graves, et va devoir les "combattre", en se découvrant à lui-même et aux autres un peu plus à chaque fois. Les particuliratés des élèves sont très variées: alors que l'une reste recluse dans un cagibi du lycée, une autre ne dit pas un mot et ne communique qu'en envoyant des SMS d'insultes, et une dernière a une attirance violente pour les queues, d'animaux, s'entend. Vous avez aussi l'élève "transparent" aux yeux des autres, et l'élève bizarrement "normale" - probablement la plus drôle d'entre tous - qui ne supporte pas qu'on lui dise qu'elle n'a rien de "particulier". Chacun de ses élèves porte un nom qui est en relation avec cette-même "capacité". Je ne donne pas d'exemple parce que ce ne serait pas très parlant, et vous conseille d'autant plus de juger par vous-même.
Au-delà de tout ça il est très difficile de résumer ou de présenter cette série dans son fond, assez complexe, même si les ressorts scénaristiques sont volontairement très répétitifs. Dans sa forme graphique, elle est parfaite, extrêment léchée, avec la part belle faite à des trames discrètes qui mettent l'emphase sur les cheveux noirs des héroïnes et du héros, sans parler des illustrations de tête de chapitre, des petits chefs-d'oeuvre tout en ombres chinoises.
Si l'humour, car c'est bien évidemment d'une comédie dont il s'agit, est principalement axé sur des références très japonaises, qu'elles soient anciennes - voire antiques - ou modernes et si le thème, les décors sont aussi ancrés dans le Japon moderne qu'un manga peut l'être, il faudra noter malgré tout que l'histoire débute sur une citation de Stendhal, et qu'évidemment, la dépression et le pessimisme sont loin d'être des sentiments connus uniquement par les Japonais.
Pourtant, la lecture de "Sayonara Monsieur Désespoir" se mérite, pour quiconque n'est pas coutumier desdites nombreuses références. Les lexiques à la fin des volumes sont très bien faits, mais il faut accepter de faire un minimum d'allers-retours pour profiter de toutes les subtilités de ce que racontent les protagonistes, ou l'auteur, qui parsème ses dialogues et ses titres de chapitres (encore une fois) d'hommages parfois assez recherchés à la littérature japonaise et occidentale.
C'est en résumé avec une ironie tirée jusqu'à l'absurde, et à travers les interrogations (dans tous les sens du terme) de son héros que ce dernier provoque en nous des réflexions qui oui, à la longue, pourront en lasser certains, malgré leur acuité et leur vérité intrinsèque.
Car pour finir, et c'est un léger problème pour moi, qui suis un peu câlé sur le sujet, Kumeta nous apparaît complètement fondu en ce professeur suicidaire, et son négativisme, que ses messages bloguesques à la fin des volumes ne font que confirmer, ne nous le rend pas sympathique ou agréable ou drôle pour un sou. Oui, il ne fait aucun doute que Kumeta Kohji est un dépressif suicidaire asocial qui s'en vante et qui en devient (très) fatigant à la longue. A la limite du cynisme, donc.
Malgré cela, je vous conseille la lecture de ce manga qui ne saura vous laisser indifférent, par son humour hors-normes et sa beauté plastique irréprochable.
Encore un dernier bémol toutefois : la traduction, excellente, qui était assurée jusqu'au volume 4 par Vincent Zouzoulkovsky, depuis longtemps le meilleur traducteur de manga en France selon moi (et loin de moi l'idée de dire ça parce que nous venons de la même école), par sa qualité d'adaptation, son expérience et ses choix éditoriaux, vient de changer de main pour le volume 5, à mon grand regret. Sans me vanter je l'ai senti aussi sec, mais on m'a souvent dit que j'étais tatillon, pour ne pas dire chiant avec ça.
Ca me donne une idée d'article à poster, chouette.
Quoiqu'il en soit, je répète, n'hésitez pas à jeter un oeil à ce manga et dites m'en des nouvelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans titkroniks
commenter cet article

commentaires

Izzie Mamour 17/01/2010 21:35


J'ai beaucoup de mal avec les mangas (en fait j'y connais absolument rien!), mais je vais peut-être m'y mettre grâce à toi :)


injektileur 17/01/2010 23:23


ce serait avec un très grand plaisir que je te conseillerai, avec mes petits moyens, en fonction de tes goûts généraux.
il faut savoir qu'il est finalement difficile de ne pas trouver un manga qui te convienne car ils sont d'une extraordinaire variété.
quant à savoir si celui-ci te plaira, je ne m'avancerai pas trop. ^^


Doddz 17/01/2010 18:42


eh bah ça l'air plutôt intéressant, comme manga! Je jèterai un coup d'oeil la prochaine fois que je vais aller à la librairie!


injektileur 17/01/2010 19:23



tu me diras, donc, si ça t'a plu.
attention, je répète, c'est particulier.


AnGeLe 17/01/2010 14:20


Hmmm... Je vais le prendre comme un compliment... ^^


injektileur 17/01/2010 14:25



on va dire ça, oui...



AnGeLe 17/01/2010 14:02


Ouiii !

AnGeLe -> delighted !


injektileur 17/01/2010 14:13


XD
au moins, on peut dire que tu n'es pas une fille difficile à satisfaire



AnGeLe 17/01/2010 13:51


Cool, une nouvelle rubrique !
Tu arrives à attiser ma curiosité concernant ce manga... ^^


injektileur 17/01/2010 14:00



je te le passerai si ça te dit


Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme