Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 03:33

Ici il s'agit d'une jeune femme bien sous tous rapports, avec ses grands succès, ses petites joies, ses passages de vie communs. La trentaine et des brouettes sa vie est sur des rails, des vrais, des riches. Rien d'original et pourtant, dans ses créations elle s'épanouit. Elle fout des baffes, elle en reçoit, et elle pleure et elle rit plus ou moins publiquement.

 

Imaginez maintenant sa petite vie sentimentale bien réglée, tellement bien réglée. Imaginez maintenant, tellement banale, la rupture auto-cataclysmique.

 

Que va faire la jeune femme bien sous tous rapports ? Donnons-le en mille : elle s'exporte en Australie. Elle se translate. Et on s'en fout. Certes, on s'en fout. Mais penchons-nous sur le fond de l'histoire.
Merde, personne ne lui a expliqué un jour que ses problèmes on les embarque toujours avec soi ? Quelque soit la distance ? Vous allez me faire croire qu'avec ses relations, ses succès, ses faux amis, personne ne lui a jamais expliqué ce fondamental état de fait ?

Un peu de sérieux, je vous prie.

 

Car sachez-le maintenant, la jeune femme bien sous tous rapports n'a jamais réellement bougé de sa vie. Donc elle ne sait pas. Elle a "fait" des pays, ça oui. Mais vivre ailleurs plus de six mois elle ne sait pas. Elle ne peut pas savoir. Ce n'est pas dans ses gènes.
Soyons compatissants envers elle. Mais merde, ses proches, ses vrais amis, qui sont ces cons incapables de lui ouvrir les yeux ? N'ont-ils jamais bougé non plus ? C'est assez probable, alors. N'importe qui ayant un peu bougé dans sa vie sait que bouger ne règle rien. Le fond reste. Bouger est vital quand le fond est sain. C'est une règle humaine inaliénable. Et c'est pour cette raison que 99% des migrations mondiales sont un drame.

 

Mais ça, en s'enfuyant en Australie par caprice amoureux, pseudo-désespéré, la jeune femme bien sous tout rapport, tellement naïve, ne sait pas qu'elle sera de retour dans moins d'un an, au maximum, les yeux sinon dans les larmes au moins dans le vague absolu de celles qui n'ont jamais su et jamais ne sauront écouter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AnGeLe 07/08/2012 22:45

C'est sentir qu'on va partir qui est bon. Mais pour le sentir plusieurs fois, il faut donc revenir. Ou alors juste fantasmer. Mais effectivement c'est un débat intéressant. Même à une échelle
beaucoup plus petite que mondiale. Et c'est aussi une histoire de caractère. Et puis combien en meurent d'envie mais sont trop attachés à leur petit confort ? Il faut être en accord avec soi-même
sans céder à l'impulsivité. Enfin ça part dans tous les sens et ça pourrait être sans fin alors j'arrête là. A quand la table ronde Helixio, Lapinou, AnGeLe pour en discuter ?

injektileur 08/08/2012 03:36



\o/


ça serait chouette ^^


 


pour le reste, oui, ça mériterait d'y revenir, et peut-être que j'écrirai une autre fois quelque chose encore là-dessus. En ce qui me concerne, ça n'a jamais été le départ qui me plaît - j'ai
même horreur de ça, je crois - l'idée de départ. En revanche, l'arrivée, c'est autre chose (:3) toujours une expérience.


Après, quand tu parles de confort, tu as saisi le noeud du problème pour 95% des gens.



helixio 03/08/2012 02:04

Plein de sens une fois de plus... Ma cousine s'est envolée pour le Pérou voila maintenant plus d'un an et nous n'avons de nouvelles que les quelques mails qu'elle nous envoie de temps à autres
histoire de nous prévenir que non, elle n'est pas morte ! Une fuite inévitable qui, on le sait tous, ne réparera pas son mal être à moins qu'elle ne reste à un même endroit plus de 6 mois, 6 ans,
toute une vie, pour tout reconstruire. Mais on le sait, elle reviendra car elle n'est pas faite pour vivre loin de nous trop longtemps... Un caprice amoureux ? Un problème d'ordre familial ?
Professionnel ? Qu'importe, la fuite ou l'exil n'est que rarement bénéfique au final ! Super texte ;o)

injektileur 04/08/2012 04:02



merci merci infiniment pour les compliments, ça me va toujours droit au coeur


Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme