Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 05:32

Textes d'observation, donc. Aucun intérêt certain. Aucune construction aucune structure tangible. Au hasard, ce qui me touche, m'énerve, m'exaspère, dans l'actualité et ailleurs. La Belgique sans gouvernement, la Lybie avec un fou au volant, la France en roue libre dans l'ordurerie et le ridicule, le dernier Murakami Haruki toujours pas traduit chez nous et c'est tant mieux pour moi, Natalie Portman en cygne, le son pourri du Gaumont Parnasse, le chômage le chômage le chômage et le chômage encore, le manque de perspective, les blogueuses qui se la pètent, les chanteuses qui se la pètent, les groupes préférés qui restent les groupes préférés, avec les groupes qui déçoivent, PJ Harvey PJ Harvey et le Docteur - oui mais lequel ? - les jeux vidéo qui ne m'amusent plus pour le moment, l'écriture en berne absolue, deux petites jumelles suisses victimes d'un père lamentable voire monstrueux, PJ Harvey Radiohead PJ Harvey et Radiohead, Natalie Portman et les frères Coen, Final Fantasy la série que je ne finirai probablement jamais, le dubstep et Venetian Snares en embuscade, les pays où je veux aller/retourner Japon, Canada, Australie, Allemagne, Corée, Australie Australie Australie dans le vide, les films pour perdre la mémoire, un roi bègue, une toute jeune fille revancharde, le vide total dans les perspectives personnelles, l'abus de fibres, la fatigue la fatigue la fatigue et les livres qui n'existent pas, le japonais que je ne comprend plus, la Mort omniprésente, la stupidité de mes compatriotes, la justice sans repères, le racisme inhérent, un grand créateur de mode défoncé, un journaliste grâcié, le prétexte de l'anti-conformisme et de la liberté de parole pour distiller au compte-goutte les idées et les images les plus immondes, cruelles, bas de plafond, éternelles.

La petitesse humaine qui obsurcit l'immensité de ce que nous vivons.

 

Textes d'observation, donc. Les centaines d'années n'y font rien, les mêmes se foutent de la gueule des autres mêmes. L'évolution des mentalités n'a plus lieu. Prendre les gens pour des cons et savoir qu'ils le sont. Rien ne change. Tout le monde se retranche derrière ses petites convictions et son confort de façade.

 

Observations inutiles et confuses, donc. Rien ne prouve que l'être humain n'est pas en train de devenir lentement plus con, malgré la quantité phénoménale de savoir accumulé.

 

Observations dans le vide, c'est un fait. Incapacité de réfléchir à moyen ou long terme. Les échecs sont tellement passés de mode. Plus personne ne réfléchit 2 ou 3 coups à l'avance. Il faut jouer le moment présent, boire trop et mal, se droguer parce que c'est tellement reposant. Ca délivre ça émeut. Nous vivons plus vieux et en meilleure santé bien entendu. C'est magnifique cela justifie tout le reste, toutes les exactions, la médiocrité la bassesse la vilénie de nos dirigeants incapables.

 

Les inquiétudes sont à créer. L'immigration, bien entendu bien entendu. Des "millions" d'Arabes sur nos côtes quelle horreur. La peste grise en bonne et due forme. La prétention de s'imaginer que quitter son pays natal pour la France est un honneur que nous ne devons pas accorder à tout le monde "parce que nous n'en avons pas les moyens". Les moyens qu'on trouve pour sauver des banques et des marchés qui refont fortune l'année suivante d'une crise soi-disant historique.

 

La Chine au bord d'un gouffre que personne ne veut voir.

 

Un nabot pathétique apparemment président qui pendant cette crise se vante de la solidité d'un système national qu'il ne fait que détruire à une vitesse grand V. Un nabot pathétique qui prend à témoin un pays voisin en utilisant ce dernier comme excuse pour le pire des mensonges. Affabulations permanentes. Mécaniques perverses à vomir.

 

Et puis il y a internet. Son porno et ses chatons. Sa vacuité et son ridicule. Sa grandeur qui ne sied à personne. Internet au coin de la rue pour savoir à quelle heure ouvre la pharmacie du quartier et les séances de ciné. Internet pour retrouver son ex d'il y a 15 ans et 20 kilos de moins. Internet pour rencontrer l'âme soeur. Internet pour revendre les cadeaux que vous fait l'âme soeur.

Internet pour appuyer le soulèvement d'un pays.

Internet pour laisser un pauvre type déblatérer seul sur l'état d'un monde tellement minuscule.

Vive l'ensemble. Vive la mort des cadres. Vive le massacre des petites gens. Vive la délation la suspicion la diffamation et les viols perpétuels. Vivent les jeunes filles démembrées.

Vive la société du tout information. Vive la médiocrité consommée et l'infiniment con à portée de main.

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans divagations
commenter cet article

commentaires

Georges 11/03/2011 08:14


Bon texte... Il m'a emportée.Bonne journée à toi ^^


injektileur 11/03/2011 13:54



merci beaucoup ^^ à toi aussi o/



AnGeLe 07/03/2011 13:56


Quel rythme et quelle profondeur, alors qu'il n'y a qu'effleurement de la surface ! Impressionnant.


injektileur 08/03/2011 00:30



:3 lapinou takes the wave



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme