Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 08:07

 

 



Un jour très proche des hommes viendront me tuer. M'assassiner si vous voulez. Ils viendront me réveiller à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit quand je dormirai mal et me feront un peu peur comme j'ai toujours eu un peu peur des cauchemars. Ils ne prononceront ni chef d'accusation ni sentence mais je m'en moquerai pas mal. Je ne lutterai pas plus. Je saurai ce qu'ils veulent.
Ils m'emmèneront dans un endroit indéterminé, une petite pièce
de quatre mètres sur quatre sans fenêtre  avec pour unique meuble un matelas dégueulasse posé à même le sol.
Comme ils seront humains et que c'est la loi, j'aurai droit à une dernière volonté qu'ils auront déjà sélectionnée. D'un geste simple ces hommes m'indiqueront la pièce avoisinante où m'attendra la plus jolie, la plus fine, la plus envoûtante des rousses aux yeux très verts.
Au début elle ne dira pas un mot. Elle est très sinon trop jeune. Je m'approcherai d'elle sans en avoir trop envie. Envie de rien depuis trop longtemps. Je la déshabillerai et me rendrai compte qu'elle est réelle. Et me rendrai compte qu'elle est parfaite. Elle ne fera rien mais semblera complètement à l'aise. Elle sourira même de temps à autre, se laissera faire sans ciller.
Et je serai étonnament à l'aise moi aussi. Je l'allongerai sur l'épais tapis prévu à cette occasion et me mettrai nu à mon tour.
Il y aura au final plus de violence que prévu.
Malgré sa relative petite taille même par rapport à moi et ses 50 kilos mouillée à l'eau lourde, jamais je ne devrais être capable de la porter à bout de bras comme je le ferai là et pourtant.
Il y aura au final plus de violence et de plaisir que prévu.
Je me sentirai fort, elle sera forte et me fera mal au dos aux épaules et aux reins.
Puis plus rien.
J'aurai besoin de souffler un minimum mais elle se relevera de suite. La semence en trop aura à peine fini de couler entre ses cuisses qu'elle enfilera une autre culotte dont le tissu attirera mon attention. Elle attendra que toujours allongé j'ai remis mon pantalon pour appeler les hommes à côté qui entreront extrêmement vite mais sans précipitation aucun, m'agripperont me tireront me balanceront avec brutalité sur le matelas sale. Sous ses yeux à elle je ne résisterai pas car je saurai bien combien je n'en aurai plus la force. Elle semblera me l'avoir drainée.
Quasiment nue, donc, elle prendra directement sur le dos du plus petit des hommes une veste deux fois trop grande pour elle. Allongé comme je serai ils me feront tous l'impression de grattes-ciel
Puis dialogue que j'entamerai il y aura :
"Je peux savoir comment tu t'appelles, au moins?"
"Emilie..."
"... Mais j'ai horreur de ce nom!"
"Pas vraiment, non. Et j'aurais pu choisir Aurélie, Lucie ou Nathalie..."
"Et tout ce cirque pour ma mise à mort, ça veut dire quoi exactement ? "
"En gros, tout ce que tu vois ici représente ton monde intérieur. "
"Hein ? Mais mon monde intérieur peut pas être aussi pauvre que ça ! "
"Tu es très prétentieux... Tu t'attendais à quoi ? T'as jamais voulu croire en quoi que ce soit d'irrationnel. Tu t'es toujours borné à cette fausse humilité qui te caractérise. Voilà le résultat."
"Et toi, tu représentes quoi, là-dedans, alors ? "
"Ton idéal féminin, j'imagine, au moins depuis que tu as l'âge de comprendre pourquoi tu bandes."
"Ces dernières années je bande plus trop mais bon..."
"Ca c'est la Mort qui te donne un coup de pouce."
"Elle est sympa la Mort."
"Très. Mais sinon, t'as bon goût, c'est vrai." dira-t-elle en rouvrant la veste et se regardant un peu partout dans un miroir que je n'aurai pas encore vu derrière un colosse.
"Je suis pas sûr que ton caractère soit exactement celui qui me convient..."
"Tu semblais pas vraiment y penser il y a quelques minutes."
"Et tu as quel âge ? "
"En équivalent humain, tu veux dire ? J'ai 16 ans." fera-t-elle avec un gigantesque sourire.
"Merde, mais c'est un piège, ça ! Ris pas comme ça, j'ai des principes!"
"Des principes, tu dis ? Ca marche pour les vivants, ça, tu sais. Et effectivement, si mon âge te dérange, tu pourras te dire que ce sont tes principes qui t'auront tué. Certes, celui-là est très important chez toi et pour ta société, mais c'est l'arbre qui cache la forêt. Tu t'es suicidé à petit feu, c'est ça que tu dois voir à travers moi, ton idéal féminin contre lequel tu peux tellement peu de choses. Mais trève de bavardages, le temps presse, et tu m'as l'air assez calme. Il faut que tu meures maintenant. "
"Attends, et ma dernière vraie volonté, j'y ai pas droit ? "
"Celle-là ne t'a pas plu ? "
"Si, mais ce n'est pas exactement ce que j'aurais demandé. Donc je réclame quelque chose de simple, précis, que tu ne pourras pas refuser."
"On verra. Je t'écoute."
"Tu allais partir, pas vrai ? "
"C'est vrai."
"Je te demande de rester près de moi."
"Et qu'est-ce qui te fait croire que je vais accepter ? "
"Tu vas accepter parce que je viens de comprendre que tu n'étais pas mon idéal, comme tu dis, mais ma propre mort elle-même. Je ne vois pas ce que le rapport sexuel vient faire là-dedans mais j'en suis persuadé, tu dois rester près de moi, même si c'est contre mes principes. Je t'ai fuie si longtemps que c'est bêtement que je vois qu'il faut que je t'embrasse maintenant pour partir en paix. Je sais pas qui tu es, si tu es si irréelle que ça, si tu n'existes vraiment pas ou si tu n'as jamais existé, mais je veux que tu sois là jusqu'à la fin. Ca n'aura pas de sens sinon."
Elle s'approchera de moi lentement et après un moment de silence me dira :
"Petit con..."
"Ca veut dire que tu acceptes ? "
Elle enlèvera à nouveau sa veste et s'assiera à califourchon sur moi, avant de s'alonger et de me prendre dans ses bras. Les hommes prépareront alors l'injection autour de nous
"Et tu pourrais aussi me dire le sens profond de cette culotte brodée si finement ? Ca m'intrigue."
"Ce qui est brodé, c'est les noms de toutes celles qui t'ont fait du mal..."
"Tu parles d'un symbole..."
"C'est pas moi qui l'ait choisi..."
"Je savais même pas qu'il y en avait autant que ça... Et celle qui m'ont fait du bien ? "
"Elles n'auraient rien à faire ici, mais si tu veux savoir, je suppose qu'elles sont en moi, au moins une partie..."
Les hommes attendront maintenant ses ordres et elle enfouira sa tête dans mon cou.
"Me dis pas genre il faudrait que je tombe amoureux de toi, ou que tu tombes amoureuse de moi pour me sauver ? Pour te sauver, toi ? C'est n'importe quoi ?!Ou alors j'aurais dû te reconnaître et t'aimer avant ? On s'est déjà rencontrés ? Croisés ? Réponds-moi, dis. Oh, tu pleures ? "
"Ta gueule, andouille..."
Sur ces belles paroles elle se taira et gardera sa tête au creux de ma nuque. D'un geste du bras elle signalera au colosse responsable de me lancer je ne sais quel poison dans les veines. Et c'en sera fini de moi.


La semaine dernière j'ai vu ma mort. Et j'ai su qu'au moment d'en finir, je ne verrai ni lumière ni flash quelconque, mais sentirai son coeur battre bien après l'arrêt du mien, ses petits seins chauds contre mes risibles pectoraux froids et son odeur matérielle si pure me couvrir entièrement comme un linceul.

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans nouvelles
commenter cet article

commentaires

Aurélie (TheBest) 22/03/2010 03:09


Ah non, elle n'aurait pas pu s'appeler Aurélie, ce prénom: c'est la vie!

(Blague à part, c'est un peu "spécial" comme texte, mais néanmoins très joli!)


injektileur 22/03/2010 10:27


Aurélie, c'est la vie! XD
magnifique devise
merci tout plein pour le compliment et le commentaire
( et bien sûr le lien sur ton propre blog ( je vais mettre à jour les miens bientôt) )
tu auras compris combien ça me fait plaisir
plus que ça, c'est ma came, je l'ai déjà dit  


Doddz 21/03/2010 23:49


je confirme, si vous n'aimez déjà pas les disney, vous n'aimerez pas plus celui de Burton même si, justement, il est de Burton. Moi, ce film, je l'ai trouvé bon mais pas original pour deux sous.
Comme si, puisque l'original était de Disney, Burton ne devait pas changer la légende et s'en tenir aux sentiers balisés...

Donc euhm...je vous propose d'aller voir un autre film xD


injektileur 22/03/2010 00:50


merci de nous prévenir, doddz

loulo 21/03/2010 15:24


Ça fait plaisir d'avoir un peu de lecture...très bon comme toujours
Et le Nick Cave en fond
Bref que du bon


injektileur 21/03/2010 23:33


vi, j'adore cette chanson et Nick Cave en général depuis bien longtps mtnt
je suis très content et très fier que le texte te plaise
merci et merci

ravi 21/03/2010 13:37


Un peu amer comme lecture de bon matin, sans parler de la musique qui va avec.
Mais à la seconde lecture, je trouve que c'est une fin plutôt enviable, tout compte fait. L'injection létale n'implique pas une mort sans douleur cela dit, mais je me demande si les condamnés
peuvent demander ce genre de dernière volonté, coucher avec son idéal féminin. Moi je voyais plutôt la grosse côte de boeuf saignante et le gâteau à la crème. Tout au mieux une pipe par le travelo
junky édenté de la cellule d'à côté... beaucoup moins romantique tout de suite.
D'un autre côté, qu'as-tu fais pour mériter une peine de mort, si ce n'est contenir de ton mieux l'enfer dans ta tête pour qu'il ne rejaillisse pas sur tes proches?
Te connaissant je ne le trouve pas tordu ce texte, au contraire, je te reconnais dans les moindre détails. Une lucarne de plus qui s'ouvre sur ton monde obscur.

En parlant de monde obscur, et pour rebondir sur quelque chose d'un peu plus réjouissant, si on allait voir le nouveau Burton en 3D ensemble? Je crois qu'il sort la semaine prochaine. Il faut qu'on
s'organise ça, il a l'air pas mail, même si c'est un Disney, c'est avant tout un Bruton :) .

On s'appelle.


injektileur 21/03/2010 23:31


"le travelo junkie de la cellule d'à côté"
XD XD les commentaires de ravi c'est bon comme les croissants du matin

Doddz 20/03/2010 18:09


très intéressant, en effet. la manière dont tu as mêlé le futur simple et le présent font que ça sort un peu des sentiers battus. et oui, c'est tordu xD


injektileur 21/03/2010 23:25


j'ai voulu donner un effet, je confirme, mais qui à me répéter, c'était pas tout à fait celui escompté.
lol
merci beaucoup beaucoup

Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme