Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:55

(suite de l'histoire précédente. ah, et au fait, ceci constitue mon 100e article. yeepy yeepy yay)

 

 

 

 

(...)

 

Parce qu'à aucun moment, je n'aurai dévié de ma mission, qui était de te mettre au centre de tout mon monde.

Parce que plus que jamais, je me serai souvenu de mon serment de te faire connaître en démultiplié ce qu'il en coûte de m'humilier.

Il se peut même qu'après un certain temps nous décidions de nous unir pour de bon.

Bien sûr tu me tromperas, avec plaisir et nécessité. Voire inquiétude.

Et bien sûr de mon côté je n'en ferai rien, amoureux transi à attendre avec toujours plus de patience, toujours plus d'abnégation qu'une discrète mauvaise fée joue son rôle.

Un jour de folie nous aurons peut-être des enfants. Des filles. Deux ou trois. Mes petits anges. De moi, par moi, pour moi.

De moi oui, cela ne pourra faire aucun doute. Et dans ma fatigue j'aurai même fait vérifier. Elles n'auront rien pourtant rien de moi, non.

Ce seront mes seuls petits anges à ton image parfaite.

Je les élèverai à la mienne, sans éclat, imperturbable.

Et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'elles t'échappent.

Et elles t'échapperont, je me le suis promis.

Tu seras l'archétype de la mauvaise mère, mais personne ne pourra mettre en doute l'amour que tu leur porteras.

Mais je les garderai, je me le suis promis.

Toi tu continueras à ouvrir tes cuisses au premier venu, comme si ta vie en dépendait.

Moi je patienterai, avec nos petites filles. Si parfaites si jolies si mignonnes si douces si sages.

Tu retrouveras un bon travail. Entourée d'hommes tous plus élégants les uns que les autres tu n'auras que l'embarras du choix.

Avec ennui et dégoût tu te soustrairas à ton devoir conjugal auquel je prendrai pour ma part un plaisir forcé, et hypocrite.

Je ne sais d'ores et déjà d'où tu tireras la décence de t'escrimer à me cacher toutes tes aventures.

Tu n'auras que l'embarras du choix. Moi j'aurai nos filles. Mes filles. Si jolies si douces si sages si mignonnes si parfaites.

Et elles n'auront qu'à peine le loisir de s'entraîner à te détester puisque sans que tu rendes compte viendra le jour, proche très proche, où je te dévoilerai mes horreurs avec la lettre de l'avocat. Demande de divorce. A tes torts complets. Depuis le début. Depuis avant le début.

A la fin tu ne seras plus rien. Tu n'auras plus rien, tu auras tout perdu, y compris mes filles, mes petites némésis chéries à qui j'aurai lentement très lentement inculqué la haine de tout ce que tu représentes. Celle qui a de tout temps fait du mal à leur papa adoré. Tu t'estimeras chanceuse que je sois assez miséricordieux pour te payer ta pension avec la régularité d'une horloge suisse.

Je serai ainsi maudit et heureux. Jamais soulagé, je le sais, mais heureux. Je me serai enfin vengé de ces longues humiliations dans lesquelles tu m'avais mises à l'époque.

A mon tour j'irai me balader entre toutes les cuisses disponibles. Mais mes filles me comprendront, un jour. Elles comprendront mon calvaire et l'hygiène nécessaire à un homme traité comme un merde la plus grande partie de sa vie.

Je ne vivrai pas vieux, non. Personne ne peut survivre trop longtemps au fardeau de l'inique. Mais je mourrai aimé de mes filles qui te mépriseront. Et cela vaudra tous les enfers du monde à mes yeux fatigués.

Je me serai vengé, une seule fois seulement dans ma vie, mais bien. Et oui, l'injustice bienfaitrice saura aussi faire en sorte que ce soit toi qui payes pour toutes les autres.

Je me serai vengé, oui, et au moment de descendre vers l'inconnu je jouirai en pleine force de cette vengeance assouvie et des fantasmes extatiques de souffrances qui m'aveuglaient depuis ce qui me semble être déjà une éternité.

Patience et vengeance.

Plat froid dégueulasse et sublime à la fois. Tellement nourrissant.

 

Tu n'en sais rien, ma chérie, non, et tu n'en sauras jamais rien mais je t'aime encore. Bienvenue dans mon monde.

 

Oui, bienvenue.

 

 

 

 

 

(je suis épuisé à point gravissime... j'ai mis un temps fou à écrire ce texte, et je me demande pourquoi. A part son sujet, je pense que sans surprise, c'est juste qu'il ne me convient pas. J'espère qu'il saura trouver grâce à vos yeux malgré tout. Je ferai peut-être quelques retouches dans les prochains jours.

quant à la "célébration" de mon 100e article, je crois que je n'ai malheureusement pas du tout le coeur à ça, et qu'en plus, les résultats ne s'y prêtent pas.

quoi qu'il en soit, je remercie toujours toujours encore plus vivement sincèrement chaleureusement les personnes qui viennent régulièrement me lire et sans qui ce blog ne serait rien, et moi non plus, vu qu'on sait maintenant que je fais corps avec lui. Aïe, mon bras...

Merci donc à vous, fidèles lectrices et fidèles lecteurs. Puisse ce blog durer encore un peu avant l'implosion.)

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans insanités
commenter cet article

commentaires

Pimous_ 16/04/2010 09:54


Après avoir lu très attentivement ce texte, le seul mot qui est sorti de ma bouche à été "waw". Merci pour ce moment poignant. Saches que tes textes sont très profonds, et qu'à mon avis l'occasion
de lire des textes comme les tiens est très rare.

Je reviendrais, sois en certain ! :)


injektileur 17/04/2010 02:08



merci beaucoup beaucoup pour ces compliments adorables, ma jolie pimous et oui bien sûr j'espère bien que tu
reviendras nous (me) rendre visite dans le coin.



Hime 15/04/2010 08:41


Ben sur la première partie, tu dis à suivre... Pis tu dis fatigué et tout, mais! Tu as réussi à aller au bout de ta démarche avec ce texte, t'as rien lâché, donc... En quelque sorte, c'était un
pari réussi. Voilà, pas de jeux de mots pour le coup! Je sais, c'est décevant, mais je peux pas tout le temps faire genre, sinon après c'est plus drôle ni même surprenant :p


injektileur 15/04/2010 18:58



ah oui, vu comme ça, je comprends mieux. Et c'est super gentil en plus, merci encore beaucoup. oh et mon bras a
l'air de se taire, tant mieux.



Hime 13/04/2010 10:31


Pari réussi, ça n'engage que moi :p


injektileur 14/04/2010 03:12






merci encore, mais de quel pari tu parles ? encore un de tes jeu de mots dont tu as le secret ? Tu sais que t'as le droit de faire des commentaires un peu plus longs et explicites, hein ? :p
tu as ta place toute réservée ici. :-*



Rémy 09/04/2010 04:53


Salut,
c'est ma première fois sur ton site, et en fait, il a l'air plutôt intéressant, alors voilà. je vais venir de temps en temps à partir de maintenant ^^.


injektileur 11/04/2010 04:02



bonjour rémy et merci beaucoup d'avoir laissé ce commentaire. j'espère que comme tu me le dis, tu reviendras, et que les autres articles te plairont. puis-je te conseiller les fictions ( les
2 premières catégories) et les nouvelles pour commencer ? je te dis ça parce que c'est ce qui me donne le plus de mal, dans tous les sens du terme. lol


à bientôt



loulo 07/04/2010 18:59


C'est bien triste en effet mais très bien écrit
Toujours aussi violent à lire
Toujours fan
Que dire de plus?


injektileur 08/04/2010 04:51






What else ? XD


merci merci merci de ta fidélité et de ton soutien et de ta compréhension tout ça me tient énormément à coeur tu le sais



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme