Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 00:53

Derrière lui un grognement étrange. Devant lui des miaulements indistincts. A sa gauche une vache qui sent très fort. Elle meugle doucement. A sa droite un crocodile très mignon.

Il sourit (le crocodile).

Notre héros est retenu en otage au milieu d'une sorte de grange. Il ne sait pas depuis quand. Il s'est endormi plusieurs fois. Il ne se sent pas trop mal.

 

Il se baladait dans la Bretagne profonde, de nuit, et une ombre l'a surpris. Il a dévié de sa trajectoire et s'est retrouvé dans le fossé. Un peu sonné, il a retiré sa ceinture de sécurité, et ouvert la portière. Là, il se souvient avoir entendu un grand "meuh", un coup sur la tête, puis plus rien.

Effectivement, il semble avoir une belle bosse.

 

Un crocodile, dans une ferme en Bretagne ? C'est n'importe quoi.

 

Soudain un grand spot en pleine face l'éblouit. Il distingue un grand berger belge noir - un chien, type groenendael, notre héros s'y connait - qui s'approche avec un papier entre les dents.

 

Notre héros est assis par terre jambes tendues contre un mur en bois, les mains attachées dans le dos. Le chien pose délicatement le papier à côté de lui, assez près pour qu'il le lise.

Ses yeux s'habituent à la lumière, et il aperçoit une petite caméra, quelques mètres devant lui, avec son petit point rouge qui dit qu'elle enregistre.

Le chien s'éloigne et d'un wouf ferme et assuré lui demande de commencer à lire.

 

Notre héros s'éclaircit la voix, et fais de son mieux pour garder son calme.

 

"Je m'appelle Régis Régisson. J'ai 38 ans. Je suis commercial dans l'agroalimentaire et apparemment, j'ai été pris en otage par des animaux de la région - le crocodile lui fait des grand yeux étonnés - ou presque. Je vais maintenant vous lire leur déclaration."

 

Il s'éclaircit à nouveau la voix, regarde la caméra puis baisse les yeux vers la feuille.

 

"Nous, le Front Animal du Salut, avons capturé cet homme, non pour ce qu'il est, mais pour ce qu'il représente. Notre revendication principale est simple : nous voulons que tous les animaux de France et d'Europe soient libérés. Qu'ils soient en maison, en cage ou en enclos, pour leur viande, leur lait, leur peau, leur fourrure ou pire, le simple plaisir de les regarder. Nous refusons catégoriquement cette soumission brutale imposée depuis des siècles par les humains sur nos frères et soeurs de toutes les espèces. Nous exigeons également des humains qu'ils se convertissent dans des proportions significatives au végétarisme, d'ici la fin de l'année. Nous en appellons à tous les gouvernements et leurs ministres de l'agriculture.

Si nos exigences ne sont pas satisfaites, cet homme subira les pires traitements possibles et inimaginables, comme passer 24 heures entières, sans bouger, le nez à 2 centimètres de l'anus de Géraldine, notre représentante Holstein pour l'Europe de l'Ouest. Géraldine qui réclame elle-même le droit de donner son lait à ceux qui le méritent.

Humains de France, d'Europe et du monde entendez-nous, convertissez-vous et vivons ensemble, en paix. Car si vous nous refusez nos droits, vous mourrez de faim et de froid. Sur l'ensemble des continents, nos frères et nos soeurs se liguent en vue de la révolution animale et cette révolution sera sanglante si vous ne coopérez pas. Nous avons même réussi à rallier les chats qui restent quand même des énormes glandeurs, alors que les chiens ont très vite saisi l'importance de réclamer leur indépendance quand ces cons d'Américains et de Japonais ont commencé à les déguiser ou à les teindre en bleu.

Humains, entendez-nous, ou une Apocalypse dont vous n'avez pas idée viendra vous frapper de plein fouet.

 

(...)

 

2 heures et 10000000 de vues sur youtube plus tard.

 

Place Beauvau, Paris, Ministère de l'Intérieur

 

"Monsieur le Ministre, il faut agir ! Les journalistes sont sur les dents, le monde entier est sur les dents !"

"Vous savez bien, je l'ai toujours dit : un pet de vache, ça va, c'est quand il y a trop de gaz dans l'atmosphère que ça pose problème...

Mais je suis bien désolé pour ce Régisson. Les gens ne sont pas prêts pour libérer les animaux. Faites-en sorte que les médias ne savent pas qu'on ne fera rien de concret pour lui."

"Faut-il joindre le Président ?"

"Ce n'est pas la peine, il me sait capable gérer ce genre de crises. Il a tellement à faire avec les primaires au Parti Socialiste. Maintenant, allez transmettre ce que vous pouvez au Porte-Parole qui transmettra lui-même à ces moutons de journalistes. Moutons, que je suis drôle..."

 

Le conseiller, choqué, se retire et marmonne.

"Mon Dieu, 2 centimètres... Ayez pitié de son âme..."

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans nouvelles
commenter cet article

commentaires

AnGeLe 08/02/2011 18:09


Ahlala ! La chute m'a fait éclatée de rire !
Très bon texte, clair et concis.
Tu ne te cantonnes pas à un genre, j'aime.


injektileur 08/02/2011 19:17



:3 lapinou thx, mais lapinou ne sait pas s'il va continuer dans cette voie parce qu'il s'essoufle vite...


X3 lapinou puf puf



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme