Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 06:38

Des fois, quand je suis très très fatigué, et que tout va mal, et que je sens que je n'ai plus rien à dire parce que j'ai déjà plus ou moins dit tout ce que j'avais à dire et que dire plus reviendrai à me répéter, comme beaucoup de gens, j'attends que ça passe et j'attends surtout que quelque chose de significatif se passe. Oui, plus prosaïquement (j'aime vraiment ce mot, c'est étrange) on peut appeler ça attendre que ça me tombe tout cru dans la bouche. Je m'affale sur mon lit, rabat la couette sur moi, la tête étouffée dans mon oreiller, exténué et me pose plein de questions, toujours les mêmes, sans trop le vouloir, avant de m'endormir sans trop le vouloir non plus et de me réveiller en le voulant encore moins. Hier 15 décembre n'aura pourtant pas été une journée particulièrement extraordinaire. Des bonnes choses se sont produites, comme le fait de me voir aider solidement dans ma recherche d'emploi, d'être allé au cnam pour me rendre compte que j'ai peut-être, si je parviens à être patient (ça...), une chance d'arriver à réorienter ma vie d'une meilleure façon. J'ai aussi vu ma soeur que j'aime (oui, celle qui me foutait la honte au cinéma), et avec qui j'ai parlé de plein de choses, évidemment, dont mon blog, évidemment. Des choses moins sympa se sont produites, comme de devoir me trimballer aller-retour jusqu'au Plessis-Robinson pour voir rapidement ma soeur, donc, de passage express pour son boulot, comme d'habitude (oui ça en valait la peine, et quand on tient à sa famille on compte pas les heures de métro ou les correspondances moisies), ou d'être harcelé grave au téléphone par Mademoiselle A pendant tout le trajet. Plaisanterie mise à part on s'y attache trop vite à ces petites bêtes-là.

Je reviens tard, chez moi, et m'endors donc, en me demandant surtout où va ce blog. Je racontais à ma soeur mon impatience et mon désespoir de voir mes stats, sinon baisser sinon stagner, au moins montrer de fatigantes dents de scie, et me plaignais aussi du relatif manque de commentaires.

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, hier. Pour n'importe qui d'autre que moi, pour n'importe quel autre grand blogueur ou grande blogueuse cela paraîtrait ridicule, que ce soit au niveau du chiffre ou de l'idée même d'en parler, mais mon but est de garder une certaine vérité dans ce que je fais. En me couchant je ne savais pas trop bien quoi raconter aujourd'hui. Je me réveille 2 ou 3 heures plus tard et, la tête moins dans le fion que d'habitude, je vois vite, sans trop le croire, que j'ai atteint pour la première fois les 50 visiteurs uniques. Pile. C'est stupide, oui, de s'y accrocher comme à une bouée volage, et je ne sais absolument pas ce qu'il en sera aujourd'hui. Mais hier 15 décembre, 50 personnes, pile, sont passées sur mon blog. Elles n'ont pas forcément lu grand chose, mais elles sont bien là. Depuis 3 jours, ma courbe se transforme en une jolie et haute colline à la Mario Bros. Inutile de rajouter "pourvu que ça dure".

Hime, qui me laisse depuis quelques jours des commentaires très sympa, me conseillait d'arrêter les remerciements redondants. Mais comment pourrait-il en être autrement? Je crois juste qu'il est dans ma configuration mentale d'être reconnaissant, et honnête jusqu'à en devenir chiant, ou dangereux, ou horrible parfois. J'ai parfois du mal avec ces blogueurs qui ne répondent rien à leurs commentaires, et j'y reviendrai un jour prochain je pense. Mais je ne les juge pas, je m'efforce au mieux de ne pas les juger.

Quoiqu'il en soit, peu importe le qu'en-dira-t'on, je vous remercie chaleureusement. Je vous remercie de la part de Tamise, Liffey, Clyde, Néva, ainsi que de l'autre héroïne bizarre que j'ai pris un temps déraisonnablement long à créer. Chacune dans leur genre, je sais que leur coeur est tout comme le mien rempli d'une gratitude difficile à exprimer car surranée et tellement inutile dans notre société égoïste et m'as-tu-vue.

Merci infiniment. Peu importe le reste.

Je me suis couché presque sans rien. Et je me réveille avec l'impression (futile? faussée?) d'avoir un peu d'avenir, et 50 personnes derrière moi. Merci.

(si je classe cet article dans "insanités", c'est parce que comme tous les articles de cette catégorie, que je compte écrire le moins souvent possible je précise, je parle de moi d'une façon plus personnelle et euh... "réelle")

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans insanités
commenter cet article

commentaires

sandy 18/12/2009 00:45


Juste pour te dire que je trouve vraiment ta manière de faire et écrire sincère et sa fait plaisir à lire ... Voila !! a ++


injektileur 18/12/2009 02:57







voilà j'ai essayé de résumer ma pensée en 3 smileys.
merci toujours tu es trop gentille et à bientôt!


Hime 17/12/2009 09:50


Bon, je suis de très mauvais conseil... Voilà pourquoi je préfère juste poser question! Je n'ai pas la prétention d'apporter de l'eau au moulin blogueur, juste échanger... Le remerciement
vertigineux n'engageait que moi, parce que ça me gêne terriblement d'être remerciée. Rapport à l'humilité, on marque des points dans le même camp :D
Voilà, j'y viens: Ce qui m'amuse le plus, c'est ta course à la visibilité, tu as cette façon toute à ton honneur que de ne pas cracher dans la soupe. On n'est pas là pour ne pas être lus! Et ta
politesse ne te perdra pas, garder le cap sans se nier, voilà là bien l'essentiel, c'est plaisant à constater chez toi.
Tout le reste c'est juste pour te taquiner, en somme.


injektileur 17/12/2009 10:32


:p
nous sommes d'accord sur l'essentiel, visiblement.
par rapport à ma "course à la visibilité", comme tu dis, on n'est pas là pour ne pas être lus. Comme tu dis. Je compte y revenir un autre jour, mais je pense sincèrement que même avec sa petite
guitare dans sa chambre, un musicien veut toujours être entendu, avec son matériel de débutant, un peintre veut exposer un jour ou l'autre, un auteur édité, etc etc... les personnes qui disent le
contraire mentent et/ou se mentent à elles-mêmes.
après on peut se contenter de ce qu'on fait et de ce qu'on a.
de mon côté, j'essaye juste de me donner un minimum de moyens. Je ne pense pas que cela ait quoi que ce soit à voir avec de la vanité, donc, et je pense ne pas avoir à me justifier là-dessus.
^^
et tu as tout à fait raison de me taquiner.


Merryl 16/12/2009 22:31


Mais de rien !! ;)


injektileur 16/12/2009 22:43



merci beaucoup Merryl
c'est bizarre, en français, il est toujours difficile de se renouveller quand on veut exprimer de façon simple sa gratitude! ^^


Pierre-a 16/12/2009 12:51


tu gagnes 50 personnes sur ton blog, johnny lui en perd 160 000 ! t'as gagné !


injektileur 16/12/2009 22:38


bah lui, pour ses statistiques, ce serait excellent qu'il meure!
pas pour nos oreilles, malheureusement! XD


Joranne 16/12/2009 11:56


Il faudrait que tu lises ceci => http://joranne.blogspot.com/2008/01/bonne-anne-2008.html
Cette note, peut être sur un ton comique, cachait une vérité : celle de la non visite de mon blog. Pourtant j'en parlais autour de moi (à mes amis, à ma famille) mais personne ne venait, je voulais
arrêter dégoûtée. A l'époque (seigneur que je suis vieille) cette note ma value NEUF commentaires ! C'était le bout du monde pour moi, la gloire !
Depuis je me dis que j'ai bien fait de continuer. Ensuite j'ai été sur Blog BD sélection officielle, mon google analytics à faillit griller (enfin tout est relatif) puis je suis sortie de la
sélection et 2 tiers des gens ne sont plus jamais revenus (nouvelle déprime).
Bobo, ça fait mal mais on relativise.
50 visiteurs, c'est deux fois plus que mon blog photo (si si, j'te jure personne n'y va), pourtant je continue parce que mon papa va me dire : "Oh la dernière photo elle était très belle". Il faut
chercher pourquoi (et pour qui) on fait un blog finalement et s'y accrocher.

Les blogs on crois que ça va partir du quart de tour (c'est ce que je croyais aussi), mais pour seulement peu de personnes ça marche comme ça. Parce qu'ils ont bénéficié (la chance) d'un super
sponsors au départ. Pour les autres on prend son petit bâton et on continue d'avancer et on savoure chaque petits visiteurs gagnés.

Après avec Lilly on s'amuse à se poser la question : "Que préfères-tu ? Avoir plus de visiteurs ou plus de com ?"

(Bon désolée pour le com pseudo moralisateur un peu à la con (-_-)°°°)


injektileur 16/12/2009 22:37


je me souviens de cette note, je ne sais pas si je l'ai lue a posteriori (probablement, si tu le dis) mais ce que je sais c'est qu'à l'époque je refusais catégoriquement de commenter.
je te remercie de me (nous) faire partager ton expérience, et non, évidemment, ton commentaire n'est pas moralisateur. ^^
je répète, une (grande) partie de ce que j'écris, en dehors des feuilletons, est écrite sur le vif. Là, c'est vraiment le cas, je me suis réveillé ce matin et j'étais heureux. J'ai somnolé toute la
journée et là, c'est l'enfer, m'enfin bref...

quoiqu'il en soit, tu as entièrement raison de me faire relativiser, c'est ton rôle d'ancienne de blog. :p :p
le problème est que je n'ai aucune envie de traîner sur des blogs littéraires que je n'aime pas et qui auraient plus de chance de m'apporter des lecteurs. J'ai une vraie préférence pour les blogs
BD.
par rapport à ton blog photo, il est très beau, tu as réel talent en photo aussi, mais c'est vrai que je n'y vais pas tous les jours non plus.
tiens, je vais m'abonner au flux rss, ça sera mon truc constructif du jour. ^^
comme tu dis, il faut s'accrocher à quelque chose de tangible, si toi c'est ton père qui aime tes photos, alors c'est génial.
merci pour tout, toujours. :)


Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme