Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 23:55

Il me faisait un peu peur quand j'étais petit parce que je l'entendais bien avant de le voir. Le principe aurait pu paraître simpliste, il devenait surtout imparable. Je m'approchais et le dragon se laissait entendre depuis la salle d'à côté. Vu et revu aujourd'hui le principe peut paraître surfait, il reste surtout imparable. Des décennies après, il y a un drôle de bruit sourd, non identifiable et pourtant tellement identifiable, un bruit du genre on vous tapera dessus la nostalgie la nostalgie mais la nostalgie ou l'enfance n'ont finalement pas grand chose à voir avec le fait que ce qui vous semblait grand devra rester grand pour que vous restiez debout sur vos deux jambes.

Dans la pièce d'à côté vous pouviez entendre le dragon, et des fois, parfois, aujourd'hui, entre deux oublis vous aimeriez pouvoir faire en sorte que la vie vous le laisse entendre à nouveau, métaphoriquement ou littéralement. Vous mettez un chiffre sur le temps que vous avez perdu à vous demander où vous pourriez le retrouver, au lieu de partir à sa recherche sans vous retourner.

Mais il est vrai que la bête ne se montre plus si facilement. Il faut fouiller les mondes sans relâche, depuis le jour où vous quittez ce que vous connaissiez le mieux jusqu'à celui où un type que vous ne connaissez pas et que vous ne pourrez jamais connaître viendra confirmer qu'on peut maintenant fermer votre cercueil.

Ne vous méprenez pas, ce dragon que vous avez rayé un jour de votre esprit et de vos souvenirs, il n'a en vérité jamais cessé de faire du bruit. Il a juste su se planquer dans le meilleur endroit possible parce qu'il sentait que d'autres priorités bien plus prioritaires s'étaient pointées depuis l'horizon et allaient le bouffer tout cru. Et cet endroit inaccessible l'est parce qu'il est bloqué non pas dans l'espace ou dans la géographie mais dans des temps pas si anciens qui ne laisseront de vous interroger sur ce que vous êtes devenu, vous et vos rêves de grandeur.

Ce foutu reptile chimérique de la salle à côté n'a pas idée de ce que vous avez enduré entre le moment de l'abandonner et celui où vous le rattrapez presque par hasard, de temps en temps sur le coin de la toile. Il est un peu ingrat, fugace et ridicule, vous le trouverez sûrement très enroué mais quoi que vous fassiez si vous le cherchez bien vous finirez par le trouver.  Et vous admettrez que vous en avez besoin. A la longue il ne vous fera probablement plus très peur, mais saura initier en vous ces résonances uniques à chaque être, inexpliquables, peut-être fugaces peut-être ridicules, mais réelles, absolues, inéluctables.

Parmi toutes ces choses qui vous oppressent vous vous rendrez compte que  finalement ce putain de dragon a toujours été votre allié, qu'il ne vous a jamais fait de mal et qu'à chaque carrefour de votre vie vous vous poserez la question de savoir si oui ou non vous voulez vraiment vous créer quelque chose de semblable ou d'apparenté à ce bruit étrange, apprécié par vous, identifiable par vous, utile voire nécessaire à ces promesses par trop volatiles que vous vous faites à vous-même de rester fidèle à ce que vous étiez alors et qu'il vous faudra tenir si vous ne voulez pas que le type que vous ne connaissez pas et que vous ne connaîtrez jamais fasse fermer votre cercueil trop tôt .

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans une zik une humeur
commenter cet article

commentaires

Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme