Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 02:56

 

 

 

 

 

Tu en as mis, du temps, pour ramener tes guêtres. Tu en as mis, des siècles, pour brûler de l'intérieur, pour te résigner à te taire, pour faire fi de l'expression par les mots. Et aussi loin que ton regard puisse porter quand tu te retournes, tu ne cesses de te demander si tout cela en valait ne serait-ce que la moitié de la peine.

Des idées mises en paroles tellement banales - "Je ne t'oublierai jamais" - fausses en diable, au moins de par leur discontinuité.

Parce qu'on oublie tout et qu'on ne s'habitue à rien. Seuls persistent ces éclairs pénibles de nostalgie trainarde.

A l'instar de bien d'autres espèces le phénix n'a pas su s'adapter. C'est au beau milieu de la route qu'on l'a retrouvé, les entrailles saillantes.

Pourtant - et là se trouvera peut-être une forme de salut - dans la chaleur de certaines demeures plantées au milieu des saisons mornes, il avait gardé suffisament d'énergie pour insufler à tout un chacun la nécessaire envie de lutte contre les cordes de chanvre.

Au-delà des soubresauts, de la bassesse généralisée c'est à cette dernière qu'il faudra s'agripper sans céder, sans songer à l'ensemble des choses qui sont désormais du passé, avec pour unique et stupide but de survivre toujours plus loin.

 

 

 

 

(vidéo: extrait de la BO de FFVI, dans une version symphonique. Composé par Uematsu Nobuo, arrangé et mis en ligne sur youtube par sschafi1)

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans une zik une humeur
commenter cet article

commentaires

Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme