Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 18:22

 

 

 

 

Oui, trop de son tue le son, je sais bien, j'imagine bien votre hypothétique lassitude, surtout là où la littérature devrait primer mais que voulez-vous, c'est assurément pour lui que je vis, le son, et rien d'autre, personne d'autre, je n'en ai pas besoin, les mots sont dépassés au moment même où on essaye de leur donner autre chose qu'une ligne sonore logique, assourdissante ou non, celles et ceux qui aiment le verbe n'ont rien compris à ce qui fait la mise en branle de nos tympans. Et je n'ai ni besoin d'eux, ni besoin de ce dont ils me parlent depuis trop d'années maintenant. Je sais précisement ce qu'il me faut quand il me le faut. Je connais chaque recoin de celles et ceux qui me percent à jour, et peu importe si morts ou vivants ne seront jamais de mon monde. J'ai la musique, le bruit, le son pour moi. J'ai leur musique, leur bruit, et leur son pour moi. Personne ne me les reprendra.

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans une zik une humeur
commenter cet article

commentaires

Rémy 26/04/2010 04:05


J'ai commencé une ébauche de réponse avec deux premiers billets d'une série intitulée "Dieu écrivain".


injektileur 26/04/2010 05:57



oki, merci, j'ai l'ai lue et je continuerai.



Rémy 23/04/2010 18:24


Je suis respectueusement en désaccord avec l'idée que, je pense, tu tentes de véhiculer.
"les mots sont dépassés au moment même où on essaye de leur donner autre chose qu'une ligne sonore logique, assourdissante ou non, celles et ceux qui aiment le verbe n'ont rien compris à ce qui
fait la mise en branle de nos tympans."

Maintenant, peut-être que je comprends mal et peine à voir plus loin qu'une attaque sur le verbe. C'est vrai qu'au-delà d'une "ligne sonore logique" plus rien ne va plus, mais je ne crois pas que
les mots soient "dépassés" pour autant. Au contraire, peut-être nous dépassent-ils, mais rarement l'inverse.
Je pense que je vais te faire un billet réponse bientôt car ce serait peut-être un peu trop de développer là-dessus (d'autant que je me trompe peut-être dans l'interprétation de tes propos).

Tu écris également:
"Je sais précisément ce qu'il me faut quand il me le faut. Je connais chaque recoin de celles et ceux qui me percent à jour, et peu importe si morts ou vivants ne seront jamais de mon monde. "
Là, je ne sais plus où faire la part des choses. Peut-être le saurais-je si je te lisais depuis plus longtemps, mais ce n'est pas le cas. Je me demande si tu distingue celui qui écrit de toi-même.
Je ne sais quel poids donner à ces mots. Pour écrire des choses aussi... radicales...il doit y avoir une source quelque part, peut-être en parles-tu sur ton blog même (auquel cas fais-moi suivre un
lien pour que je puisse mieux appréhender la portée de ton billet). Bref,je ne veux pas faire long ni lever un joli drapeau à la défense du verbe, mais j'essaye de comprendre.


injektileur 23/04/2010 23:23



alors pour changer, je commence par te remercier pour ce commentaire extrêmement constructif. Tu as raison de ne pas être d'accord, et je crois que tu me surestimes si tu penses qu'un texte
écrit aussi vite (avec la musique derrière) peut-être autre chose qu'une attaque frontale de ma part. lol j'ai toujours mis la musique plus haut que tout le reste, toujours. Attention, cela ne
m'empêche pas d'adorer lire et écrire, mais j'admets que même dans l'hypothétique rêve d'arriver un jour à vivre de ce qui sort de mon clavier, je considérerai toujours que je serais devenu
écrivain par défaut. J'aurais adoré savoir mieux jouer de la musique, ou composer. J'aurais surtout adoré savoir dessiner, mais j'ai une écriture de porc et je pense que c'est lié. Alors je me
suis rabattu sur des phrases qui finalement ne me conviennent que trop rarement. Tu me demandes où j'en ai déjà parlé, et je crois bien déjà l'avoir fait ici, mais je sais plus où. Et sans
vouloir faire mon autopromo, n'hésite pas à jeter un oeil au reste, mon blog n'est ouvert que depuis novembre dernier, après tout.


en ce qui te concerne, et quand je lis le tien, je me doute bien, et je répète, tu as raison, de défendre le Verbe. Mais pour moi, tu vois, par exemple, au cinéma, le Verbe c'est Godard ou
Rohmer ou Despleschins que je vomis littéralement. désolé si tu aimes bien. désolé pour ceux qui aiment bien.


j'attends ton billet de réponse pour qu'on continue à en parler, c'est un sujet qui m'intéresse forcément.



enfin, par rapport à la dernière phrase que tu cites, "ceux qui me percent à jour" sont les artistes que j'aime ou adore, tout simplement. il ne faut jamais aller chercher trop loin avec moi,
je suis pas assez fin pour ça. ^^ (c'est la réponse que tu attendais ? )



bref, merci et merci encore, j'aime beaucoup tes commentaires, ça c'est sûr et j'espère qu'on apprendra à se
connaître tous les deux par le truchement de nos blogs respectifs (je vais tâcher de plus laisser de commentaires sur le tien, désolé)



Izzie 23/04/2010 15:18


Les mots aussi sont des histoires de son et de rythme. La musicalité c'est ce qui fait qu'on a envie de lire et de dire ces mots.
J'espère que tu vas bien (mieux?).


injektileur 23/04/2010 23:10



toujours à fond, moi, merci de demander, et toi ? :p et je ne saurais contredire ta vision de la chose. je me
contente d'opposer la musique (notamment instrumentale) à la parole, à la voix humaine (parlée) et aux phrases ou au verbe.



Katy 22/04/2010 20:42


Alors qu'on se le dise, je ne suis pas du tout lassée et au contraire, je ne connaissais ni ce titre ni ce groupe et j'écoute le morceau en boucle depuis 20 minutes! Rien que pour cette agréable
découverte: un grand MERCI
La musique fait également partie de moi, et je la considère même parfois comme une thérapie, une amie, ennemie, qui m'accompagne toujours même dans mes phases les plus sombres (oui je n'en ai peut
etre pas l'air mais en vrai sous le masque je suis plutot sombre) enfin, tu le dis bien mieux que moi !


injektileur 23/04/2010 01:46



je suis enchanté de t'avoir fait découvert quelque chose qui te plaît. et je t'en prie. ^^ et pareil, c'est toujours un bonheur de sentir que tu me comprend et que tu me ressemble sur de
nombreux points (ce que je savais déjà bien sûr

Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme