Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 22:32

taokaka.jpg

 

 

Elle s'appelle Tao. Son nom complet est Taokaka, mais les concepteurs du jeu n'auraient pas pu imaginer que cela puisse mal rendre en français. Elle est à moitié-chat moitié vraie fille, avec les prédispositions psychologiques du premier. A savoir manger et dormir. Elle n'a pour ainsi dire pas de cervelle mais garde un fort tempérament, pourvu qu'elle ait le ventre plein et qu'on ne la réveille pas pendant sa sieste.

Pourquoi vous parlerais-je d'elle aujourd'hui ? Tout simplement parce que Blazblue m'occupe ces dernières semaines comme je n'ai pas été "occupé" par un jeu de combat depuis longtemps. Ayant mis un temps bizarrement long à être importé en Europe, il n'en est pas moins bourré de fautes de "localisation" - comme disent les Américains - catastrophiques. Si les voix anglaises sont vraiment mauvaises - encore heureux qu'on ait le choix de garder les voix originales - c'est surtout la traduction de tous les textes - extrêmement nombreux - qui est abominable. Je m'explique et résume, imaginez du français traduit de l'anglais lui-même traduit du japonais, de la pire des façons. C'est très pénible, dans le sens que le jeu est excellent mais alors que l'histoire est assez compliquée certains dialogues deviennent littéralement incompréhensibles pour qui n'entendrait pas le japonais ou les erreurs des traducteurs anglais derrière. Bref, gros gros mauvais point.

Ce qui me permet de continuer sur l'actualité de ce jeu dont la suite va sortir à la fin du mois par chez nous, à savoir Blazblue : Continuum Shift - et vous apprécierez ma géniale transition.

Pourquoi ce jeu est-il excellent ? Avant tout parce que les développeurs ont su répondre à la demande perpétuelle de jeux de combats en 2D comme il s'en faisait dans les années 90. Nous sommes donc de retour dans les années 90, puissance 1000. Les décors - en 3D, eux - dépotent, et les personnages - même si la comparaison peut être difficile à tenir face à la motion capture - sont animés comme jamais. Au nombre de 12 ils sont très différents et demandent chacun une "maîtrise" et un temps d'adaptation particulier.

Pourtant, de là découle le deuxième point faible du jeu : le manque de soin apporté à l'équilibre entre les personnages. S'il est possible de battre tout le monde avec tout le monde, j'imagine, en ayant pris soin de s'entraîner comme une brute, il est triste de voir à quel point 2 ou 3 héros ( dont je tairai les noms pour ne pas les vexer ) restent dramatiquement faibles face aux autres. Ceci est particulièrement perceptible dès qu'on joue en ligne, avec un nombre inconsidéré de joueurs jouant les 2 ou 3 personnages si puissants que c'en devient ridicule. Imaginez une brutasse à grosse épée face à des gamins qui ne se battent "qu'indirectement" avec des artifices compliqués et inefficaces du point de vue des dommages causés. Je parle de tout ça dans l'espoir qu'une partie de ces problèmes sera réglé, donc, avec la sortie de cette nouvelle mouture qui m'apparaît malgré tout un peu comme une extension, à la façon qu'avait Capcom de pondre des nouveaux Street Fighter II XX plus 3S L Mega Championship Tournament etc...

Mais il est hors de question que de mon côté je boude mon plaisir.

Je donne encore quelques éléments de réponse à la question que je posais plus haut : ce jeu est très très fort parce qu'il a sa propre personnalité dans un cadre à la base ultra balisé et ultra connu des mordus de jeux. Les personnages sont vraiment extraordinaires, comme donc cette Taokaka à qui la géniale Saitô Chiwa prête sa voix hilarante. Certaines répliques feront date j'en suis persuadé.

Et ainsi j'avais commencé sur Tao parce que c'est un chat, qui dort et qui bouffe et que j'en suis jaloux, que ça me rappelle la chanson de Pow wow - encore les années 90 j'y peux rien - et que dans mon idée du jeu sur un écran on atteint là des sommets, malgré les imperfections inhérentes.

Il est aussi, et je n'aurai pas le loisir de m'attarder là-dessus, très bien fait au niveau de l'apprentissage des techniques, des coups spéciaux, des enchaînements et de son mode histoire - par exemple - assez addictif.

 

En gros mon propos est que j'ai de plus en plus l'impression que ça ne peut pas faire autant de mal que certains croient d'un peu s'enfermer là-dedans, plutôt que de s'imaginer s'ouvrir aux autres en brassant de l'air dans notre magnifique société pourrie par les apparences.

Mais considérations personnelles mises à part, que vous aimiez les jeux ou non, je vous conseille de jeter un oeil à ce véritable chef d'oeuvre du genre, si vous en avez l'occasion. Il est disponible sur Xbox et PS3 et je suppose qu'avec la nouvelle version qui pointe son nez, l'ancienne vantée ici va encore plus se voir bradée dans les mois qui viennent. Ah oui, petit détail supplémentaire, j'ai pu me procurer ce jeu neuf pour 20 euros à la fnuc. Qui résisterait à ce prix-là je vous le demande.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans titkroniks
commenter cet article

commentaires

Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme