Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 14:13

Hier, rien.
L'aviez-vous remarqué? Peut-être, qui sait? Moi je l'ai senti, puis je me suis calmé. Posé, même.
En ce jour palindrome qui me plaît beaucoup, 2 février 2010 ou 01022010, mon bras semble me jouer le coup du membre fantôme, d'où la houille houille mais je m'accroche à la barre et souque ferme. Je risque de bouger bientôt pendant un petit moment donc ce sera une raison supplémentaire pour moi pour vous abandonner lâchement comme je le fais depuis mes débuts dans ces pages.
Autre bonne nouvelle qui n'intéressera pas que moi j'espère: la semaine prochaine sort Bioshock 2. Le 9 février, donc. Et je me suis amusé à essayer de me rappeler depuis quand je n'avais pas été aussi impatient de jouer à un jeu video.
Donc soyons positifs, pour une fois.
Il se pourrait même que j'en fasse une titkronik, tiens, ça me changera d'attendre la fin de mes douleurs pour bosser normalement sur mes fictions.
Je me permets même de faire un peu de pub (en prévision d'un éventuel article) pour ce jeu qui s'annonce fantastique, donc.

à demain j'espère

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 22:51

Mes douleurs au bras s'amenuisant enfin, j'espère sincèrement que le mois prochain sera plus productif pour moi.
Comme les anglais diraient: "I failed you all" mais je sais que vous m'êtes fidèles et je ne saurai jamais, jamais assez vous en remercier.
J'avais aussi une idée, qui comme la biométrie, les cartes à puce et tout le reste, n'aurait pour but malsain que de vous recenser, bien sûr: je me disais que je pourrais rajouter des morceaux de poyézie ou de textes un peu différents, voire très personnels cette fois, par newsletters, ça allégerait beaucoup ces pages-ci, je pense. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez vous aussi, car pour le coup, c'est vraiment votre avis qui va primer.
Et n'hésitez pas non plus à vous inscrire à ma newsletter dans tous les cas, quitte à vous désinscrire si l'email d'alerte quotidien pour mes articles vous ennuie. Pour l'instant la liste d'abonnés est particulièrement vide, mais si elle se remplit un minimum j'imagine que je reverrai ma façon d'aborder, voire de rédiger ce blog.
Je serai peut-être plus personnel, donc, je n'en sais encore rien, je ne sais même pas si ça va se faire, et surtout avec quelle régularité (une fois par semaine, encore?) mais je tenais à vous en parler avant de vous souhaiter un très bon weekend.

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 15:49

Bonjour à toutes et à tous,
que dire, que dire? Sinon que j'ai honte de vous annoncer comme je le craignais le report de la suite d'Ishijima à la semaine prochaine. Ne vous inquiétez pas, mon nerf cervical va mieux, mais pour ça je dois en contrepartie prendre des médicaments qui m'ensuquent bien bien pour de vrai. Alors j'ai nettement moins mal, mais je dors. Où serait-donc le problème, alors? Eh bien il est tout simple. Comme vous l'aurez peut-être remarqué si vous regardez attentivement l'heure où je mets en ligne mes articles en général (surtout les fictions et les nouvelles) j'ai un mal fou à écrire le jour. C'est une véritable catastrophe. Mes meilleures périodes productives vont plutôt de minuit à l'aube, et j'ai de la chance de ne pas être un gremlins.
Le texte d'hier par exemple, particulièrement mauvais à mes yeux, a été écrit de jour, presque bâclé. CQFD.
Je peux tout à fait écrire des tonnes et des tonnes de pages telles que celle-ci à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, mais mon objectif principal reste et restera à jamais la fiction, et la prose cathartique.
Ainsi je dois réitérer mes excuses, en vous promettant de remédier à ce problème d'ici la semaine prochaine, lorsque mon traitement sera fini. J'espère une nouvelle fois que vous me comprendrez et que l'attente de la suite des affaires entre Liffey, Clyde, Rhône, Tamise, Néva et toutes les autres ne sera pas trop longue à "supporter". Oui, le mot est trop fort mais mon cerveau n'en pêche pas de meilleur à cet instant dans mon vocabulaire.
Je dois aussi vous annoncer que depuis le même jour qu'ont survenu mes douleurs nerveuses, je sens une légère mais notable augmentation du nombre de mes lecteurs réguliers, et qu'avec un très grand bonheur, c'est aussi un vrai déchirement de ne pas être en mesure de pouvoir répondre présent à l'appel au moment précis où il le faudrait.
Je n'irai cependant jamais jusqu'à penser qu'il s'agisse là d'un banal effet de cause à conséquence.
Merci infiniment de votre fidélité et de votre compréhension.
A demain j'espère.

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 09:12

J'ai le regret de vous annoncer qu'il n'y aura pas de "nous sommes des monstres" aujourd'hui.
Pour mes fans innombrables qui me suivent sur twitter et le savent déjà, ce n'est peut-être pas utile de le repréciser, mais ici je ne me pense pas m'être plaint, déjà, alors je le fais maintenant.
Comme dirait le grand Didier Bourdon "J'ai beau être matinal, j'ai mal".
Cela va faire bientôt 10 jours que ce que je croyais être un banal torticolis chopé à la sortie du dernier James Cameron (que je hais depuis, ce sale type) a en fait muté en une sorte de "sciatique du cou" qui est en train de descendre lentement mais sûrement le long de mon omoplate, puis de mon bras gauche. Je pensais muscles c'était nerfs.
Cette nuit, à l'heure où je travaille normalement la douleur était tellement prise de tête, car impossible à calmer, malgré les médicaments que je me suis enfin décidé à demander dans une pharmacie, que j'ai été absolument incapable d'écrire quoi que ce soit. Ou plutôt, j'aurais pu, mais la qualité du texte s'en serait largement vu dégradée, au moins à mes yeux. Donc j'ai dit, tant pis, je fais une croix dessus pour cette semaine, en espérant pouvoir me remettre à "ishijima" avant vendredi.
Non, je ne me suis pas plaint - je crois - mais depuis quelques jours donc, j'accouche de tous mes billets dans la souffrance. Celui d'hier, surtout, les râteaux, a été très pénible, m'a demandé beaucoup d'énergie sans recevoir les effets escomptés, genre 1 ou 2 commentaires d'anonymes mâles rigolos. Mais je n'en veux à personne. J'explique. A ceux qui depuis le fond de la salle se lèveront me montreront du doigt en me traitant de lopette, je les montrerai du doigt à mon tour en leur disant oui. Le dieu qui n'existe pas m'a donné des défenses assez fortes contre les souffrances morales. En revanche, je crois qu'il était à la masse au moment de passer aux défenses physiques. Traduction je suis assez douillet, mais pour ma défense, même si j'étais a priori en mesure d'écrire et que je le suis toujours - la preuve depuis 10 jours - je voulais écrire bien, ce qui n'est plus de mon ressort actuellement, je pense. Cela continue de participer de mon éthique et j'espère que vous saurez en tenir compte.
Voilà, j'espère avant que vous me comprendrez.
Portez-vous bien et à bientôt, pour la suite des aventures de notre héroïne, ainsi que de Miki, Océane et Gaëtan.

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 23:50

Bonne année à toutes et à tous, déjà. Avant toute chose. L'essentiel est là. Tostaky, blablabla.
J'imagine que vous avez passé de bonnes fêtes. Vers celles et ceux pour qui ce n'est pas le cas, j'exprime mes sentiments de navritude les plus sincères.
(Il paraît que j'utilise des mots qui n'existe pas... même pô vrai...)

Personnellement j'ai vu les derniers rayons de lumière de 2OO9 se coucher dans la forêt d'Ageville, qui n'a rien de particulier sinon son nom, et sa localisation (juste à côté de la maison parentale).
Puisqu'il n'est qu'à peine mon genre de me plaindre, je ferai court cette fois, pour enchaîner le plus vite.
Je vous conseille juste les forêts, à la nuit tombée en hiver, seul, dans le froid certain. J'ai beau être un trouillard je ne me suis jamais senti mal dans cette obscurité-là, et à l'heure où la majorité des Français et des Européens mettaient les petits plats dans les grands, j'ai cette fois, comme ça m'était déjà arrivé par le passé, décidé de dire merde à tout et vive les cris d'oiseaux non-identifiables (du moins, pas par moi), les refuges en forêts dont les murs font écho à vos pas et vous font croire que vous n'êtes pas si seul que ça, les traces de pattes de chevreuil dans la neige, même si, toute vérité crue à ressortir comme ça, il a beaucoup neigé par là-bas ces 15 derniers jours et la neige a tenu sauf le soir de la Saint-Sylvestre.
J'ai dit que je ferai court mais je pourrais vous parler pendant des lignes et des lignes de cette forêt, ainsi que de quelques autres.
Quand par exemple, la température dépasse à peine 0°C et que la neige commence à faire des petits plicploc sur les feuilles et par terre. Comme vous marchez et que cette même neige qui est au sol crisse sous vos pas vous ne pourrez l'entendre, à moins de vous arrêter sciemment et de retenir un minimum votre souffle. Là, quand il fait jour vous entendrez forcément aussi quelques oiseaux plus sympathiques qui chantent gaiement, assumant complètement le fait qu'ils n'ont rien de mieux à foutre qu'attendre le printemps.
J'imagine que j'y reviendrai bientôt, moi aussi. Je piapiate beaucoup finalement, je le sais. Mais dès que je ne piapiate plus tout mon petit monde s'en va. Logique.
Mais l'idée est là, oui: je vous conseille la marche en forêt, en hiver, seul.

Bonne année 2010 à vous tous, donc.
Bonne santé surtout. Il le faut.

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 03:01

Oui, comme il faut bien rire, parfois, au milieu des petits ou gros drames de la vie quotidienne voici en exclusivité, pour fêter en retard le premier mois de mon blog, un grand classique que mes confrères et consoeurs font de temps en temps: le best of des recherches google pour arriver à leur site. Chez moi, au 4 décembre ce sera exhaustif, parce que je n'en ai pas tant que ça, et que j'en profite avant de devenir une star débordée. Eh oui. Plaisanterie mise à part, je les trouve gratinées, dans leur genre.
Evidemment, je les cite sic et verbatim, à savoir dans le texte pur, sans retouche.
Je commence:
injektileur.overblog : classique. je crois même savoir qui c'est, dans mon entourage. j'ai tellement une écriture de caca que les personnes à qui j'ai donné mon adresse sur papier ont dû un peu ramer pour trouver, les pauvres...
ishijima : ça me ferait très plaisir, mais je crois que c'est moi... snirf...

Après arrivent tous les "mystères", à savoir, j'aimerais, parce que j'ai essayé certains, savoir COMMENT on a pu arriver ici avec ces recherches, soit bizarres, soit beaucoup trop banales:
recherches intensives : premier gros mystère. je ne savais pas à quoi cela faisait allusion, et en cliquant, on tombe en fait sur toutes les recherches d'enfants disparus...
on sert la main de la main gauche japon : je croyais que c'était mon ami Pierre-A. qui me faisait une blague, mais non... et pour répondre à la question, c'est non aussi, au Japon on salue simplement en s'inclinant plus ou moins bas, 99% du temps, et quand on sert la main c'est de la droite. si cette personne revient elle sera contente que j'ai répondu, j'espère
maison de repos et assimiles : ce genre de recherche m'inquiète, si c'est à moi qu'on pense en la faisant
de quel cote on doit se lever le matain (la seule recherche yahoo): je peux pouvoir, après écriture de la nouvelle qui en parle, aucun des deux, mon général. ah, en revanche, dans mon texte, la faute d'orthographe à "matin" était volontaire...
dessins 12 ans : encore un gros gros mystère irrésolu
becaud : mon triangle des bermudes. je cite une fois ce chanteur et je ne vois pas du tout comment ma page aurait pu s'afficher au milieu des centaines qui lui sont consacrées.

Ensuite viennent les perverses ou cochonnes, que les moins de 18 ans se cachent les yeux:
clitoris monstres : oserai-je préciser que cette recherche a été effectuée 2 fois dans la même journée, je suppose par la même personne à 2 endroits différents? super, j'ai un (une?) fan hardcore...
un tigre vomie dans la bouche de quelqu'un : franchement, là, no comment... cette recherche parle d'elle-même, ne croyez-vous pas? et je ne vois pas comment j'aurais pu l'inventer, surtout...
voyeur étourdi baise : mmm, pourquoi étourdi, en fait? sinon oui, voyeur, c'est vexant, forcément. je crois qu'il faut que j'arrête très vite de prendre ces recherches pour moi...
récit honte voyeur zizi : faut que je m'avoue vaincu sur le "voyeur" alors?
sans culotte : que ce soit une recherche à but historique ( j'en mettrais pas ma main à couper) ou coquin, je voudrais encore une fois que quelqu'un m'explique COMMENT on peut s'introduire chez moi avec des mots aussi utilisés par tous les sites de charme.
masturbation video : idem. idem à fond, même. si vous avez une idée de réponse, aidez-moi je vous en supplie. genre sur google le type (ou la fille?) il clique au hasard loin dans les pages et tombe sur le titre, pour la main gauche, et se dit: ouh ça va être style "change pas d'main, j'sens qu'ça vient"? il/elle a dû être déçu(e), c'est clair...

Enfin, j'ai déjà mon champion, ou ma championne, mon François Pignon à moi. Attention les yeux:
pourquoi on m'a interdit et qui a fait Ça de m'empecher de me defendre au tout debut car Ça fait longtemps que Ça dure : si quelqu'un parmi vous peut déjà me traduire cette prose, ou me dire comment elle a été créée, car oui, il s'agit de création ici, je vous en serai éternellement reconnaissant. merci et bon week-end à vous. ah, pour rester authentique il faut absolument que je précise ce qui achève de m'inquiéter: cette dernière recherche me permet de me retrouver aujourd'hui en 2ème page sur google... cqfd

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 06:38

C'est avec l'appréhension légitime des premières fois que je vous annonce que je vais vous laisser quelques jours pour aller me retirer dans un pays très lointain. Je ferai de mon mieux pour que le 3ème chapitre d'Ishijima soit publié vendredi comme d'habitude, et il ne devrait pas trop y avoir de problème à ce sujet.
En revanche, et vous me direz que je suis trop exigeant encore une fois, si je constate que la moyenne de mes visiteurs quotidiens augmente petit à petit, le nombre de pages lues, lui, a chuté de moitié depuis le début de la semaine.
C'est quoi ce bazar? Vous m'aimez plus?
Parce que si je traduis, cela veut dire que les visiteurs ne lisent pas ce que j'écris, ou que je leur en demande trop, comme toujours.
Si je parle de ça, en plaisantant bien entendu, c'est que je crois qu'il faudrait que j'apporte quelques explications à "nous sommes des monstres".
Ce que j'ai mis en ligne hier n'a absolument pas pour but de choquer ou de blesser quiconque. Je n'écris pas pour bousculer les gens, mais pour les faire réagir. A ce titre l'absence de commentaires m'interpelle un peu, mais je ferai avec.
Dans ma petite vie j'ai eu la grande chance d'avoir des parents aimants. Ce qui ne m'empêche en rien d'éprouver de l'empathie pour celles et ceux pour qui ce n'est pas le cas.
A l'extrême (et je considère qu'en matière d'écriture, l'extrêmisme a parfois du bon), l'inceste, la pédophilie (et le viol en général) sont des abominations honnies de la plupart des civilisations et surtout de nos sociétés modernes. Elles font partie de ce qu'un être humain peut subir de pire, en particulier aux âges où il se construit.
Ce que je fais ici ce résume donc en trois mots: fiction, imagination, empathie.
Imaginer ce que ressent une jeune femme qui se rappelle elle-même ce à quoi elle pensait pendant que son père la violait quand elle était petite me parait, à ce titre, légitime (j'aime assez ce mot aussi) voire utile dans le développement de mon histoire et/ou de mon style d'écriture.
J'espère, sans trop m'étaler là-dessus, avoir été clair, et surtout, que vous me comprendrez, ne serait-ce qu'un minimum, pour être d'accord avec moi et avoir envie de connaitre la suite de l'histoire de cette jeune femme.

Portez-vous bien. A vendredi (inch'allah) pour Ishijima et à lundi pour le reste.


ah, et pour le pays lointain, c'est évidemment une blague, encore. si j'allais en Russie ou ailleurs, ça se saurait... la réalité est malheureusement plus prosaïque

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 04:46

Alors oui, je sais, les lundis au soleil n'existent pas, surtout fin novembre, mais il y a des limites dans le glauque, bien au-delà de Claude François. Je vois mal comment un lundi digne de ce nom pourrait donner quelque chose d'autre qu'un bon gag de Garfield.
Et c'est un chômeur qui parle, ici, oserais-je le rappeler.
Je plains aussi les personnes nées un lundi. Souvent elles ne le savent même pas, les pauvres. Je pense que ça doit les poursuivre toute leur vie.
Personnellement je suis né un jeudi, à la bourre, au milieu de la nuit, et il n'y a aucun besoin de croire aux astres pour se rendre compte que ça a pu m'influencer. Et bien longtemps avant de chercher, j'ai toujours eu horreur du jeudi aussi. Notamment parce que TOUTE ma scolarité je me suis tapé des horaires horribles ce jour-là...
Non, les jours de la semaine que j'aime bien sont le mardi et le mercredi, pour des raisons qui me sont obscures. Le mercredi, ça doit être les sorties cinéma et le jour de repos de quand on était petits. Mais le mardi... J'imagine que c'est parce que c'est celui qui met la pâté au lundi.
Sur ces considérations hautement littéraires, je vous laisse pour aujourd'hui, vous souhaite un bon lundi (ha ha) et une bonne semaine.
Si vous ne le connaissez pas, cherchez de ma part le jour de la semaine où vous êtes né(e). C'est toujours amusant.
Demain, on continue "nous sommes des monstres" et ça le sera un peu moins. Vive le sérieux.

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 03:51

bonjour à toutes et à tous (je ne le dis pas tous les jours et c'est pas poli, mais disons que vous me pardonnerez),

après deux semaines de bons et loyaux services de mon côté et des gentils messages de la part de personnes que je ne connais pas (spéciale dédicace à AngeLe qui m'aide beaucoup, et la petite fée Mahaut qui m'a fait l'honneur de passer hier) et mes proches qui ont compris que ce blog comptait pour moi. Le bilan de ce début serait que le jour où j'ai eu le plus de visiteurs correspond au jour de mon article le plus court et le plus dans l'actualité, à savoir la chute du Mur de Berlin. Ce qui me fait dire que je devrais moins me fouler pour apâter le chaland, et qu'il suffirait de chercher le buzz, comme tout le monde. Je viens de lire un blog réputé où ça fait partie des 7 recettes pour réussir à faire parler de son blog. Je n'en ai aucune envie particulière. Une autre étant d'insulter copieusement un blogueur connu ou une blogueuse à la mode. Je n'en ai pas l'intention non plus, même si je suis humain et que parfois l'envie me démange, quand je tombe sur certaines choses. En revanche, il ne sera pas compliqué pour moi de vous parler des blogs BD que j'aime suivre, par exemple, et je le ferai bientôt je pense.
Non, ce qui me chagrine, c'est qu'à mon petit niveau en terme de quantité de lecteurs (mais c'est vous qui me serez les plus précieux soyez-en persuadés), je me rends déjà compte que mes inquiétudes étaient fondées. J'avais peur de ne pas intéresser les gens avec des histoires trop longues ou pénibles à lire sur un écran. J'avoue vouloir être lu, mais je ne donne pas dans le facile et de fait, c'est un peu incompatible. Dans mes certitudes, il y a celle-ci: chercher le buzz et pavoiser dessus, ou faire semblant de le créer, donner au public ce qu'il veut, c'est très facile. Comme les insultes. Personnellement j'aimerais surtout qu'un certain nombre de personnes se penchent sur ce que je fais et disent "C'est bien, c'est original, je veux savoir la suite!" et fasse passer à leur voisin.
Je suppose que c'est beaucoup trop demander. C'est compliqué, comme ce que j'ai en tête, et comme ce que j'ai entrepris depuis des années.
Mais il est hors de question d'abandonner.

Il est bien trop tôt et beaucoup trop tard en même temps pour se laisser aller. Vous croyez pas? En plus de ça les personnes que j'ai citées au dessus compte pour moi autant que mon blog lui-même, alors plus que des grandes phrases, je dois me mettre au travail, au propre (je suis chômeur depuis août) comme au figuré (refaire ma vie, en somme).

à demain, prenez soin de vous et merci pour tout

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 04:41

Peut-être aurez-vous remarqué que j'ai ajouté des liens. Au début je me disais que je n'avais assez d'influence, entre guillemets, pour me le permettre, mais finalement ça remplit un peu la page, comme ce que je suis en train d'écrire.
Tous ces liens ont plus ou moins une signification précise à mes yeux. J'ai mis un certain nombre de blogs BD, parce que c'est ce qui m'amuse depuis pas mal de temps maintenant, mais être exhaustif est impossible, et pour ceux que ça intéresse rien n'est meilleur que chercher par soi-même ce qu'on préfère. Rue 89 me plait parce que c'est l'un des rares sites d'information complètement indépendant, jusqu'à preuve du contraire.
Pour Radiohead, à qui je dois tellement, et déjà mon pseudonyme et le titre de cet article que je souhaiterai voir devenir vrai, je ne pouvais pas ne pas mettre leur "journal" en ligne. C'est souvent n'importe quoi, et il faut tout aussi souvent avoir de solides bases en anglais pour tout suivre, mais le site est à leur image. Ils ont eu très très tôt l'intelligence, sinon la clairvoyance de ne pas faire quoi que ce soit d'auto-promotionnel (enfin presque) ou d'informatif (pareil), ou de récapitulatif, sachant qu'une énorme communauté de fans était déjà en train de faire ce travail à leur place. Vous me direz qu'ils ne sont pas les seuls, et vous aurez certainement raison, mais force est de constater qu'outre être l'un des plus grands groupes de sa génération, sinon le plus grand, Radiohead a aussi été un groupe pionner sur Internet. Ouala. C'était la minute hommage inutile.
Et c'est toujours mieux que de s'énerver connement tout seul parce que le monde tourne pas rond du tout, mais alors du tout, du tout.
A la base, Radiohead et consorts sont aussi là pour nous le faire oublier (mince, encore l'Oubli qui se pointe! J'ai pas fait exprès je vous jure!), mais dans le bon sens du terme, cette fois.

Repost 0
Published by injektileur - dans remplissage
commenter cet article

Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme