Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 08:34

J'ai la très grande tristesse de vous annoncer la mort de mon bras gauche, suite à de terribles douleurs nerveuses de je sais pas quel nerf mais si je le chope je lui dirai que c'est un sacré enulké. Y'a eu un gros pet, puis perte de sensibilité totale, puis gangrène.
Que les spécialistes ne me demandent pas ce qu'elle fout là la gangrène, et surtout aussi vite, car j'en sais foutre rien.
En tout cas l'amputation est d'ores et déjà programmée, et je suis en train de lui chercher une urne (selon mes convictions areligieuses, il ne pourra être qu'incinéré) et un endroit où disperser ses cendres.
Il allait un peu mieux ces derniers jours, pourtant, alors je ne m'inquiétais plus.
Malheureusement, hier en pleine journée alors que je me morfondais gaiement sur ma vie plus belle que tout, c'est les doigts qui ont commencé à gueuler

" Hey hey, mon gros, t'as pas vu que le triceps est en train de clamser depuis des semaines? Mais t'es vraiment trop con ma parole! "
" Vos gueules! Il se calmait petit à petit avec les anti-inflammatoires et la crème! Comment je pouvais savoir? "
" Non mais t'es vraiment une buse! Tu somatises, c'est aussi simple que ça! Et t'es trop con pour l'admettre! "
" Vous m'insultez encore et je vous coupe, compris? "
" Bof, on s'en fout, on t'aime pas, tu fais plus de piano, et pour te branler, tu préfères nos collègues de l'UMP... "
" Malin, ça... "
" En tout cas, tu peux pas l'entendre, mais le pauvre petit triceps, ou du moins, le nerf qui le touche, il jouit, là, je te promets! "
" Et vous voulez que je fasse quoi ? "
" Bah on se disait, qu'aller chez le médecin, c'est des trucs qui se font ? "
" J'ai horreur des médecins! Et j'en ai assez autour de moi! "
" Alors tant pis, tu perdras ton bras tout entier, et nous avec, par la même occasion... "
" Je sais pas si j'y perds beaucoup au change..."

Et c'est ainsi que j'ai étouffé littéralement le problème à la racine. J'ai tué mon bras en l'asphyxiant, et maintenant il pend le long de moi, sans vraiment m'en vouloir non plus.
Je l'aimais bien pourtant. Même si je suis droitier pur et dur. Ah non, gaucher des pieds, c'est une anomalie dont je suis fier, mais mes pieds vont bien, donc le sujet n'est pas là.
J'aimais bien mon bras gauche. Il est plus vieux que moi parce qu'on m'a greffé à lui quand il avait quelques mois. On s'était attaché l'un à l'autre. Quand j'étais petit, je le reconnais de son jumeau de droite grâce au piano. C'est ma première prof qui m'avait expliqué que si je paniquais à l'idée de pas me rappeler où était la gauche par rapport à la droite, je n'avais qu'à m'imaginer devant le clavier et je saurais instantanément. Ce réflexe avait perduré jusqu'à aujourd'hui.
Et j'ai presque envie de pleurer.
J'ai par la même occasion envie de dédicacer cet article à la personne qui est arrivée sur ce blog en tapant "je n'arrive pas à me faire jouir de la main gauche" sur google. Je ne suis pas sûr de pouvoir l'aider mais j'imagine qu'il saura compatir à ma douleur de perdre un compagnon cher.
Je l'aimais bien, parce que le bras gauche c'est celui qui aide sans demander son reste. On l'oublie souvent, le pauvre et il suffit qu'il soit cassé pour qu'on se rende compte que la vie sans lui est terriblement difficile. Un peu comme un batteur dans un groupe de rock. On ne le remarquera que s'il est mauvais. Ou presque.
Je l'aimais bien parce qu'il avait un peu moins de gros grains de beauté que le bras droit. De la même façon que ma main gauche était plus jolie, plus propre, parce qu'avec beaucoup moins de grains de beauté aussi, et des os et des muscles un peu moins saillants. Plus ronde.
Donc, paix à l'âme de mon bras gauche, et à l'omoplate, l'épaule, le coude, l'avant-bras la main et les doigts qui vont avec. Je me demande comment ils vont bien pouvoir couper tout ça, d'ailleurs.
Je me demande s'ils vont pas en faire de la farine animale plutôt que de le brûler d'ailleurs.
Mais j'y veillerai.
Et je vous raconterai.
Pour l'instant, je vous laisse, parce qu'écrire de la main droite sur un clavier, c'est chaud et lent et peu gratifiant je vous garantis.
Une messe sera célébrée en son honneur à l'église St-Ambroise, dans le 11ème arrondissement, jeudi prochain à 10 heures.
Oui, j'aime bien les paradoxes.
Lui aussi il aimait bien les paradoxes. C'était un bras-radoxe.
(OK OK je vais me coucher)

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans insanités
commenter cet article

commentaires

Lali 01/02/2010 13:27


Dégoûtée ? Non, du tout ! Ta réponse me rassure, beaucoup ^^

Et oui, je vais aller jeter un coup d'oeil dans tes écrits, tu m'as rendue curieuse !
(et jsuis assez d'accord avec toi sur ta conception de la littérature, c'est un peu comme ça que je vois l'art (que j'écris sans majuscule) de manière générale. Tout le monde peut en faire pour peu
qu'il ose, ce n'est pas réservé à ceux qui parlent en majuscule et qui écrivent leur nom sur papier glacé.


injektileur 01/02/2010 18:26



alors tout va bien
et merci beaucoup toujours
et c'est agréable d'être d'accord d'emblée, oui ^^


Lali 01/02/2010 12:38


Ha ben crotte alors, je viens sur ce blog en pensant trouver un peu de littérature et de musique, et paf voilà le post sur lequel je tombe, qui me pétrifie. Comment diable une "simple" douleur peut
provoquer la perte du bras ? Oo (à moins que ce soit métaphorique, et que c'est plus une perte de sensibilité qu'une véritable amputation ? Je n'te connais point encore, j'ai du mal à discerner le
premier du deuxième degré)

Un membre de ma famille a *très* mal au bras depuis quelques temps, parait que c'est un nerf mais pourquoi et comment, ça reste un mystère. Du coup forcément là je balise un peu ^^"

Bon courage à toi, ceci dit !


injektileur 01/02/2010 13:07



bonjour lali
je suis désolé de t'avoir fait peur
je suis aussi désolé pour cette personne de ta famille
comme j'expliquais à crevette dans le commentaire au-dessus j'ai une certaine tendance à me réfugier dans l'humour noir quand ça va pas, et c'est vrai que ça peut surprendre
Dis-toi que je reste très souvent ironique jusqu'à l'absurde face à ce qui m'arrive
j'espère ne pas t'avoir dégoûtée, et que tu me feras le plaisir et l'honneur de lire mes autres notes et mes fictions pour mieux comprendre.
par rapport à la littérature, je n'ai pas la prétention d'en faire, et ça ne me dérange pas, quand on voit aujourd'hui celles et ceux qui sont considérés comme des écrivains à part entière...
en gros, tout est littérature, selon moi
il suffit juste d'aimer un minimum ce qu'on fait, juste un peu, assez pour oser le mettre en ligne sans rougir
donc, merci pour tout, bienvenue et à bientôt j'espère!


crevette 01/02/2010 11:59


ah ben ça... saperlotte... tu m'as coupé la chique.
en tant que gauchère pure et dure, si un jour t'as besoin, ce sera avec joie que je te prêterai mon majeur.

allez, courage.


injektileur 01/02/2010 13:01


XD
coucou très chère
ton bras m'intéresse, oui, mais je sais pas si les gabarits s'accorderaient :p
et mon intention n'était pas du tout de te couper la chique comme tu dis
il faut voir ça comme de l'humour un peu noir
merci beaucoup beaucoup et bienvenue à toi dans tous les cas



Izzie 31/01/2010 21:57


N'oublie pas d'écrire le testament somatique du bras gauche :) Ecoute tes doigts et retourne consulter!


injektileur 01/02/2010 00:30



suis en train, comme la messe ^^


Doddz 31/01/2010 15:23


Non tu rigoles là? Ton bras marche plus? Kapout? O_O Oh seigneur O________O


injektileur 01/02/2010 00:26



non, je ne plaisante pas, je suis pile en train d'écrire la messe qui sera chantée
:p


Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme