Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 20:58

Encore un signe de stress avancé ? Difficile à dire et pourtant caractéristique. Une question sans équivoque que vous pourrez poser à n'importe qui puisque cela ne portera pas à conséquences : Mâches-tu / Mâchez-vous la paille quand vous buvez votre boisson ? Essentiel car répétons-le caractéristique. Combien de couples prêts à se faire se sont aussitôt défaits quans l'un ou l'autre des prétendants s'est vu retenir un masque horrifié du style : OMG il / elle mâche sa paille ! Alors rétorquerez-vous il y a certaines règles. Mordre sa paille au Mcdal n'a pas la même valeur que mordre sa paille au Café de la Paix. Votre serviteur n'ayant pu, pour des raisons pas si obscures qu'il voudrait le prétendre, entrer dans ce dernier il devra se contenter de supputations dont la certitude n'a d'égale que le nombre de tics qu'on peut déceler sur la gueule d'Henri Guaino.

Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes qui n'y réfléchissent pas,  mâcher - ou mordre - sa paille n'a rien d'un geste anodin. Ce n'est pas aussi anti-sexuel qu'on ne l'imagine, mais cela peut refroidir les plus bouillantes des ardeurs. C'est un geste tellement inconscient et automatique que, malgré tous les efforts et la concentration possible, les victimes - à savoir les mâchouilleurs - n'arriveront presque jamais à se défaire de cette "manie".

Certes, A peu près 99,99 % des choses qui font notre planète sont plus graves que le grignotage intempestif d'un bout de plastique tubesque sorti d'un gobelet ou d'un verre, mais, le devoir du divagateur étant de savoir divaguer sans son ornithorynque, il se devait de déblatérer sur ce sujet ô combien douloureux pour ceux qui en souffrent. Les mâchouilleurs en premier lieu, donc.

Car contrairement aux personnes violentes qui dans leurs défense au tribunal essayeront toujours de se faire passer pour des victimes aussi, les mâchouilleurs n'arriveraient même pas à faire valoir leur cas, y compris auprès de l'avocat le plus calculateur et véreux du coin. Pensez-donc, il n'y a pas de loi qui protège les mâchouilleurs. On peut vous traiter de mâchouilleur, partir en courant et vous n'y pourrez rien. Pas de recours, pas de loi. Vous pourrez vous prendre le plus beau râteau de la Terre que rien ni personne ne saura compatir. Oui, vous mâchouillez votre paille. Et alors ? Cela pose-t-il plus de problèmes esthétiques que les orduriers mâchouilleurs de chewing-gums ? S'il vous plaît ne mélangeons pas torchons et serviettes. S'il vous plaît.

Parce qu'il y a mâchouillage et mâchouillage. Un bon mâchouillage se fera discrètement, petit à petit, ou violemment, presque sexuellement d'un seul coup de dents puissant et rageur dans l'objet du délit. La seule règle à respecter serait de fermer la bouche pendant l'acte. Ainsi, seuls les médisants de la pire mauvaise foi affirmeront que cela est très choquant de voir quelqu'un mâchouiller sans la moindre retenue.

Une autre caractéristique du mâchouillage est que, contraitement au reste, par exemple les chewings-gums, les stylos - OMG - le mâchouillage de paille ne se découvre qu'une fois le paille mâchouillée. Logique, penserez-vous. Eh bien non. Si on peut engueuler quelqu'un qui mâche son stylo au nez et à la barbe/moustache épilée de tous et toutes, ou qui garde bovinement la bouche ouverte pour s'adonner à sa drogue clorophyllée et flatulatique, il n'est pas possible de réprimander un  "mâchepailleur" - néologisme délicieux né de l'imagination fertile de votre humble correspondant - discret, car tout le monde sait que la boisson est indispensable à la vie.

Dans le coin, vous entendez un malotru demander si nous avons déjà vu de nos yeux quelqu'un, hors d'un hôpital, boire de l'eau à la paille mais cela est hors-sujet.

Non, tout l'aspect dramatique du mâchouillage de paille tient dans son irréversibilité.

 

Mâchez un chewing-gum la bouche ouverte, vous finirez bien par vous souvenir qu'il faut la fermer.

Mâchez une paille devant celle ou celui que vous convoitez depuis des semaines, ou votre futur employeur hypothétique qui gentiment vous offre un coca frais dans un joli verre avec des glaçons,  et cela virera à la catastrophe plus vite que les enveloppes affectueuses envoyées depuis la Suisse ou le Liechtenstein  par nos riches compatriotes aux fonctionnaires du Ministère des Finances.

Bref, il y aura drame. Vous chercherez à masquer ce qu'il ne devrait jamais y avoir à masquer. Vous vous tiendrez bizarrement, la tête penchée sur votre boisson, la paille dans la bouche entrouverte d'un air qui se voudrait sexy, mais déjà vous le savez vous le sentez, vous êtes - poliment - baisé(e). Ce qui est fait est fait, irrévocable et inéluctable. Vous avez mâchouillé. Vous resterez chômeur ou chômeuse et vous dormirez sur le canard pour les unes, sur la béquille pour les autres.

A moins que, à moins que par le plus grand des miracles la personne en face de vous, votre futur(e) moitié ou employeur sympa qui vous offre un coca frais avec glaçons, dans un joli verre, après un instant d'hésitation se laisse aller à son plus grand sourire et vous dise d'un trait : "ne t'en fais / ne vous en faites pas, moi aussi, je mâchouille".

Et là, comme le plus beau des contes modernes, après ce "mâchouilling out" mutuel vous vous marierez et aurez beaucoup d'enfants et de CDD.

 

 

 

 

 

Restez avec nous, car dans le prochain épisode très attendu nous parlerons du déchirage de serviettes en papier.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by injektileur - dans divagations
commenter cet article

commentaires

AnGeLe 18/10/2010 22:04


Je propose une prochaine digression sur la sorte de paille utilisée pour la mâchouillagation. Droite, blanche à rayures colorées ou avec plein de loopings et translucide... Y'a matière, y'a
matière.


injektileur 20/10/2010 20:56



mmm, effectivement, c'est une approche toute aussi intéressante. lol que penses-tu d'une thèse de sociologie faite en parrallèle sur la couleur des serviettes en papier dans la restauration ?
XD



olivia 17/10/2010 21:41


J'aime bien les mâchouilleurs...
Je passerai te litre plus souvent...


injektileur 18/10/2010 06:13



(^^)



loulo 10/10/2010 12:07


Je viens moins souvent en ce moment mais c'est toujours agréable de te lire.
Sujet anecdotique certes mais passionnant, car bien présenté
A+


injektileur 10/10/2010 19:08



:3 lapinou ultra roar



anonyme 10/10/2010 02:10


J'avais arrêté et j'étais bien entourée pour ça mais j'ai replongé.
Pffff! C'est dur !


injektileur 10/10/2010 07:52







ravi 09/10/2010 14:41


Huhuhu, "dormir sur le canard", je la connaissais pas celle-là, je retiens!
Y'a pas à tortiller du cul, c'est bien ton humour que je préfère dans tes textes, mais c'est très personnel je suppose, faut être compatible... moi j'en redemnade!


injektileur 10/10/2010 07:51



merci beaucoup, je fais des efforts pour varier un peu, toujours, et j'espère que ça se sent.



Introducing...

  • : pour la main gauche
  • pour la main gauche
  • : des essais d'essais de romans en ligne, avec des nouvelles aussi, de la musique, de la poyézie, des traductions, quelques jeux vidéo et des bouts de pseudo-réflexions personnelles dedans...
  • Contact

injektzik

Sur Le Long Terme